Carottes

Bien que des centaines de variétés de carottes soient cultivées au Canada, elles appartiennent toutefois à quatre types principaux : Nantes, Imperator, Chantenay et Danvers. Avec un lavage approprié et une bonne gestion de la température, les carottes peuvent être entreposées pour une période de 6 à 9 mois sans perdre de leur qualité. Les améliorations apportées aux semences ont entraîné une importante amélioration dans les rendements. À une certaine époque, une récolte de 50 pour cent des plants était considérée comme une bonne récolte. Aujourd’hui, ce chiffre est passé à 80 pour cent et plus. Compte tenu de la valeur élevée des semences, les producteurs optent pour des traitements pour semences afin de prévenir les maladies des semis.


La prévention : la clé d’une bonne gestion de la maladie


La pourriture sclérotique est une préoccupation croissante pour les producteurs de carottes, d’autant plus que la maladie est déjà présente dans les champs un peu partout au Canada et qu’elle peut hiverner jusqu’à cinq ans dans le sol. La pourriture sclérotique, qui peut frapper autant dans les champs que dans les aires d’entreposage, entraîne des changements dans la texture des carottes qui deviennent molles et aqueuses. Un fongicide foliaire peut très bien contrôler la maladie. Cependant, faire la rotation avec des cultures fourragères ou céréalières contribue à éliminer la maladie dans le sol. La brûlure alternarienne ou la tache des feuilles peuvent également devenir un problème dans la culture des carottes.


Tenir à distance les mauvaises herbes à feuilles larges


Non seulement les mauvaises herbes font-elles concurrence au rendement et à la qualité de la culture, mais elles sont également les hôtes d’insectes et de maladies, rendant plus difficile la gestion en cours de saison. Un travail du sol en surface de même qu’un contrôle des mauvaises herbes annuelles en avant-saison donnent un excellent départ aux cultures. Les mauvaises herbes annuelles à feuilles larges et les graminées peuvent être maîtrisées par un épandage d’herbicide en post-levée.


De nombreux insectes menacent la culture des carottes


Un certain nombre d’insectes différents peuvent causer des dommages variés pendant toute la saison de croissance, mais peuvent être éliminés par des traitements insecticides. Les cicadelles sont des hôtes potentiels et des vecteurs de la jaunisse de l’aster. Une fois infectés, ces insectes peuvent transmettre la maladie pendant une période de 100 jours après l’infection. Le charançon de la carotte peut causer des dommages localisés ayant un impact économique important. La mouche de la carotte creuse un tunnel dans la carotte, la rendant ainsi invendable. Les vers gris s’attaquent aux plantules, entraînant des pertes en début de saison.

Recherchez



Région:  Other

Retrouvez Mon Représentant Bayer locale

Je ne sais pas votre représentant
BayerCropScience local?

BayerValue Calculator

Calculate your BayerValue rebate now using the latest calculator.  >> Calculate now

Save on Raxil

Save up to $2/ac. on Raxil products through BayerValue.  >> Save now

copyright-bayercropscience-r