Oignons

La culture de l’oignon a évolué depuis les dernières années, principalement en raison de l’amélioration des variétés hybrides de semences. Auparavant, les producteurs devaient semer en grande quantité afin d’atteindre le taux de germination désiré pour ensuite éclaircir au fur et à mesure de la croissance. De nos jours, grâce à l’utilisation des traitements de semences pour parer aux problèmes lors de la levée, les oignons peuvent être semés en quantité nettement moindre. Parmi les trois types d’oignons cultivés au Canada, les oignons secs, comme l’oignon espagnol, sont les plus courants. Le type échalote fait l’objet de semis serrés afin d’obtenir des bulbes de petite taille. Les oignons à botteler, comme l’oignon vert, sont récoltés avant même de former un bulbe.


Gérer la maladie en saison et après la récolte


Les oignons sont sensibles aux maladies, autant pendant la saison qu’une fois entreposés pour le mûrissement et le séchage. Les attaques de botrytis se manifestent en saison par la brûlure helminthosporienne et pendant l’entreposage par la pourriture du col de l’oignon. Un fongicide appliqué en prérécolte, suivi par la récolte à pleine maturité et un séchage rapide tiennent le botrytis à l’écart. Le mildiou peut hiverner dans le sol. Il est donc important de détruire les tas d’oignons en mûrissement affectés et d’en écarter les cultures sensibles. La tache pourpre de l’oignon peut apparaître après le mildiou et le botrytis peut provoquer des pertes importantes.


Une bonne gestion des mauvaises herbes graminées et à feuilles larges pendant toute la saison


Les oignons ne sont pas en mesure de concurrencer les mauvaises herbes. Lorsque le stress causé par les mauvaises herbes est élevé, la levée en sera ralentie et les oignons perdront la course pour la croissance en début de saison. Le travail superficiel du sol est l’une des façons de préparer le sol pour le semis. Dans les champs gravement infestés par les mauvaises herbes graminées et à feuilles larges, l’application d’un herbicide de prélevée contribue à bien préparer les champs pour la saison. Un traitement à l’herbicide en postlevée peut également être appliqué si nécessaire afin de conserver des champs exempts de mauvaises herbes tout au long de la saison.


Les dommages causés par les insectes peuvent réduire la qualité


La mouche de l’oignon représente la menace la plus sérieuse pour la culture de l’oignon, particulièrement pour les plants d’oignons. Les insectes s’attaquent aux racines mais causent plus de dommages lorsqu’ils s’attaquent également aux bulbes. Et comme les œufs d’insectes peuvent hiverner dans le sol, une bonne rotation peut aider à restreindre leur nombre. Le thrips de l’oignon se fait particulièrement menaçant par temps sec et chaud. Une infestation de thrips peut être traitée par insecticide lorsque le seuil d’intervention économique est atteint. Se nourrissant la nuit, les vers gris peuvent être difficiles à repérer le jour, mais les dommages qu’ils causent sont eux, très visibles. Un insecticide peut être utilisé lorsque les larves sont petites.

Recherchez



Région:  Other

Retrouvez Mon Représentant Bayer locale

Je ne sais pas votre représentant
BayerCropScience local?

BayerValue Calculator

Calculate your BayerValue rebate now using the latest calculator.  >> Calculate now

Save on Raxil

Save up to $2/ac. on Raxil products through BayerValue.  >> Save now

copyright-bayercropscience-r