Infinity

Aperçu

Un petit coup de pouce



En présence ou non de résistance, le puissant herbicide InfinityMD vous permet d’exercer un contrôle supérieur des mauvaises herbes à feuilles larges les plus coriaces dans vos cultures de céréales. Grâce au mode d’action unique du groupe 27, l’herbicide Infinity contribue à assurer la rentabilité de votre exploitation, aujourd’hui et pour des années à venir.

La gestion de la résistance, c’est l’affaire de tout le monde

Pulvérisez de façon responsable.


L’avantage Infinity



  • Tirant sa puissance de matières actives du groupe 27 (pyrasulfotole) et du groupe 6 (bromoxinil), l’herbicide InfinityMD est l’outil stratégique par excellence pour la gestion de la résistance, opposant aux mauvaises herbes les plus coriaces une activité systémique et de contact efficace
  • Contrôle la plus vaste gamme de mauvaises herbes à feuilles larges coriaces, dont le kochia à balais, le sarrasin commun et le gaillet gratteron
  • Facile à utiliser dans les mélanges en réservoir, l’herbicide Infinity est le partenaire de mélange en réservoir privilégié de tous les principaux gramicides dont PumaMD Advance, AxialMD, HorizonMD et AchieveMD liquide
  • Grande fenêtre d’application
  • Homologué pour l’application au sol et aérienne

Matière active

Pyrasulfotole – groupe 27
Bromoxynil – groupe 6

Cultures

Blé d’hiver
Blé de printemps
Blé dur
Brome
Fétuque rouge
Ivraie vivace
Orge
Phléole des prés
Triticale

Nuisibles contrôlés

Nuisibles supprimés

Arroche étalée
Chardon des champs
Crépis des toits
Érodium cicutaire
Grande herbe à poux
Laiteron des champs
Mauve à feuilles rondes
Pissenlit
Vergerette du Canada

Provinces enregistrées

Alberta
Colombie-Britannique
Manitoba
Nouveau-Brunswick
Terre-Neuve
Nouvelle-Écosse
Ontario
Île-du-Prince-Édouard
Québec
Saskatchewan

Mélanges en réservoir homologués

  • AMS
  • Axial®
  • Axial + Tilt®
  • Decis®
  • Horizon®
  • Liquid Achieve®
  • Lontrel™
  • MCPA Ester
  • Puma® Advance
  • Puma Advance + Tilt®
  • Sevin® XLR
  • Tilt
  • Traxos®
  • Traxos + Tilt
  • Varro™
  • 2,4-D Ester



Tirez le maximum de votre mélange en reservoir

Pour une liste complète des mélanges en réservoir supportés par Bayer, visitez : Liste des mélanges en réservoir


Infinity, du renfort contre les mauvaises herbes coriaces



Sulfate d’ammonium (AMS)

  • Dose : 0,5 L/acre
  • Résultat : contrôle du gaillet gratteron au stade de 4 à 6 verticilles. Intensifie l’activité contre le kochia à balais, le chardon des champs et le pissenlit.

Ester MCPA*

  • Dose : active 4 oz/acre
  • Résultat : Intensifie la suppression du chardon des champs

Ester 2,4-D*

  • Dose : active 4 oz/acre
  • Résultat : Intensifie l’activité sur l’érodium cicutaire et le crépis des toits

*Mise en garde : l’utilisation d’un gramicide comme partenaire de mélange pourrait avoir un impact négatif sur le contrôle de la folle avoine dans les populations denses


Comme illustré ci-dessous, le mélange avec Infinity n’a pas d’incidence négative sur le contrôle des mauvaises herbes.

% de contrôle sur la folle avoine dans les céréales
HorizonHorizon + InfinityHorizon + FrontlineMC
95,5 95,5 89,5

Source : 8 essais et 12 essais, essais 2005-2006 de recherche à l’interne Bayer CropScience.

Infinity et la concurrence

Infinity laisse la concurrence loin derrière



Essais après essais, Infinity® surpasse la concurrence.

Produits
% Efficacité
Infinity Buctril® M Frontline™ Refine® SG Thumper® Attain®
Amarante à
racine rouge
97 91 92 96 92 90
Canola
spontané
97 94 96 68 97 96
Kochia
à balais
90 80 55 56 83 89
Renouée
liseron
93 90 89 91 91 86
Soude
roulante
96 90 79 93 93 92
Laiteron
potager
96 91 94 50 96 98
Gaillet
gratteron
93 52 93 72 52 92

Source : 112 essais de 2004 à 2006 (INTERNE ET EXTERNE) NOTE : le sulfate d’ammonium (AMS) est ajouté pour améliorer le contrôle du gaillet gratteron.

Application

Conseils d’application



Dose
0,335 L/acre

 

Temps d’application
Les cultures peuvent être traitées entre le stade de croissance de 1 feuille et le moment où la feuille étendard est tout juste visible mais encore enroulée

 

Présentation
  • cruche de 6,7 L traite 20 acres (un carton de 2 cruches de 6,7 L traite 40 acres)
  • navette BigBoys de 107,2 L traite 320 acres
  • sac BigBoys de 335 L traite 1 000 acres

 

Volume d’eau
  • Application au sol – minimum de 19 L/acre (5 gal. US/acre)
  • Application aérienne – minimum de 11 L/acre (3 gal. US/acre)

 

Résistance à la pluie

Une heure après l’application

 

Ordre de mélange
  • Si du sulfate d’ammonium (AMS) est ajouté, ajoutez-le toujours au réservoir en premier
  • Infinity en premier lieu, puis le partenaire en deuxième lieu

 

Résidus et mise en pâturage

Vous ne devez pas :

  • utiliser pour pâturage les cultures traitées d’ivraie vivace, de fétuque rouge ou de brome dans les 7 jours suivant l’application ou récolter pour le foin dans les 30 jours suivant l’application
  • récolter le blé pour le grain ou la paille dans les 50 jours suivant l’application
  • récolter l’orge pour le grain ou la paille dans les 45 jours suivant l’application

 

Intervalles de replantation
  • Cultures pouvant être replantées 10 mois suivant l’application de l’herbicide Infinity : luzerne, orge, graine de l’alpiste des Canaries, maïs (de grande culture)1, lin, avoine, pois (de grande culture)2, pommes de terre, soya1, tournesol et blé
  • Les lentilles peuvent être replantées 22 mois après l’application de l’herbicide Infinity

1 Manitoba seulement
2 Les pois de grande culture peuvent être semés dans l’année suivant l’application de l’herbicide Infinity dans toutes les zones de sol noir, gris forestier ou brun foncé. Ne semez pas de pois de grande culture dans l’année suivant l’application de l’herbicide Infinity dans les zones de sol brun dont la teneur en matières organiques se situe sous 2,5 % et dont le pH du sol dépasse 7,5.

 

Sécurité des cultures

L’herbicide Infinity contient un phytoprotecteur breveté par Bayer CropScience qui accélère la métabolisation de l’herbicide dans la culture et non dans les espèces de mauvaises herbes vulnérables. Au cours d’essais sur le terrain dans des centaines d’endroits partout en Amérique du Nord, cette technologie a démontré une sécurité exceptionnelle pour les cultures pour toutes les variétés testées de blé, de blé dur et d’orge.

 

Sécurité des cultures

L’herbicide Infinity contient un phytoprotecteur breveté par Bayer CropScience qui accélère la métabolisation de l’herbicide dans la culture et non dans les espèces de mauvaises herbes vulnérables. Au cours d’essais sur le terrain dans des centaines d’endroits partout en Amérique du Nord, cette technologie a démontré une sécurité exceptionnelle pour les cultures pour toutes les variétés testées de blé, de blé dur et d’orge.

infinity crop image

 

FAQ

FAQ



Qu’est-ce que le produit InfinityMD

Infinity est un herbicide puissant qui s’attaque aux mauvaises herbes à feuilles larges les plus coriaces dans vos cultures de céréales. Grâce au mode d’action unique du groupe 27, l’herbicide Infinity contribue à assurer la rentabilité de votre exploitation, aujourd’hui et pour des années à venir.

Sur quelles cultures l’herbicide Infinity peut-il être appliqué en toute sécurité ?

L’herbicide Infinity est homologué pour une application sur les cultures de blé (dur, de printemps et d’hiver), d’orge, de phléole des prés (production de semences seulement), de triticale, d’ivraie vivace (semis et établies cultivés pour la production de semences et le fourrage), de fétuque rouge et de brome (établies cultivées pour la production de semences et le fourrage).

En quoi l’herbicide Infinity est-il différent ?

C’est son mode d’action unique (groupe 27) qui fait la différence. Au moment de son homologation (2008), l’herbicide Infinity proposait aux producteurs le seul nouveau mode d’action en 20 ans contre les mauvaises herbes à feuilles larges.

Quelles sont les matières actives présentes dans l’herbicide Infinity ?

Infinity contient deux matières actives et deux modes d’action :
  1. Pyrasulfotole (groupe 27)
  2. Bromoxynil (groupe 6)

Quels produits contre la folle avoine peuvent être des partenaires de mélange en réservoir pour l’herbicide Infinity ?

L’herbicide Infinity est un partenaire de réservoir de premier choix pour les produits d’association suivants : Puma Advance®, Varro™, Axial®, Horizon® et Achieve® liquide. Pour connaître les mélanges en réservoir soutenus par Bayer et ne figurant pas sur l’étiquette, consultez la Liste des mélanges en réservoir.

Quelles sont les mauvaises herbes à feuilles larges contrôlées par l’herbicide Infinity ?

L’herbicide Infinity contrôle/supprime toutes les mauvaises herbes ci-dessous ET tous leurs biotypes résistants :
Amarante à racine rouge, bourse-à-pasteur, canola spontané (y compris les produits traditionnels Round-up ready, LibertyLinkMD et ClearfieldMD), céraiste, chénopode blanc, gaillet gratteron, kochia à balais, laiteron potager, moutarde sauvage, ortie royale, persicaire pâle, petite herbe à poux, renouée liseron, sagesse-des-chirurgiens, soude roulante, tabouret des champs et supprime le chardon des champs, pissenlit, laiteron des champs et mauve à feuilles rondes. L’étiquette de l’herbicide Infinity indique que du sulfate d’ammonium (AMS) doit être ajouté pour renforcer le contrôle du gaillet gratteron.

Quand doit-on ajouter du sulfate d’ammonium (AMS) ?

Bayer recommande l’ajout du sulfate d’ammonium (AMS), un adjuvant modificateur d’utilité, à l’herbicide Infinity pour le contrôle du gaillet gratteron au stade de croissance de 4 à 6 verticilles. L’utilisation du sulfate d’ammonium (AMS) en association avec Infinity améliore également le contrôle des grands plants de kochia à balais et la suppression du chardon des champs et du pissenlit.

Quelle quantité de sulfate d’ammonium (modificateur d’utilité AMS de Bayer) devrait être ajoutée à l’herbicide Infinity ?

Le modificateur d’utilité AMS de Bayer a une concentration de 400 g/L (solution à 40 %) et un dosage sur étiquette de 500 g/ha. Toutefois, le sulfate d’ammonium (AMS) devrait être ajouté à raison de 0,5 L par acre (20 acres par contenant). Ajouter un contenant de 10 L d’AMS pour chaque contenant de 6,7 L d’herbicide Infinity.

Quel est l’ordre de mélange du sulfate d’ammonium (AMS) et des autres produits ?

Toujours ajouter le modificateur d’utilité AMS en premier lieu, avant l’ajout d’autres pesticides.

Existe-t-il d’autres produits homologués qui pourraient être utilisés en association avec Infinity comme substitut au modificateur d’utilité AMS de Bayer ?

Seuls les produits de sulfate d’ammonium de qualité pulvérisation et utilisés au dosage indiqué sur l’étiquette de l’herbicide Infinity seront supportés par Bayer. Les agents de conditionnement de l’eau contenant d’autres ingrédients que le sulfate d’ammonium (mélanges additionnels de sel, ester phosphorique, acide propionique, acide phosphorique, etc.) ne seront pas supportés par Bayer pour utilisation en association avec l’herbicide Infinity.

À quel stade de croissance peut-on appliquer Infinity aux cultures homologuées ?

L’herbicide Infinity peut être appliqué aux cultures de blé et d’orge au stade de croissance de 1 feuille jusqu’à l’apparition de la feuille étendard.

Quel est le taux de résistance à la pluie de l’herbicide Infinity ?

L’herbicide Infinity doit être appliqué sur les plants au moins une heure avant la pluie.

Quel est le volume d’eau à utiliser lors de l’application de l’herbicide Infinity ?

Application au sol : minimum de 19 L/acre (5 gal. US/acre).
Application aérienne : minimum de 11 L/acre (3 gal. US/acre).
Bayer recommande d’utiliser des volumes d’eau supérieurs pour obtenir une couverture plus complète lorsque les couverts des cultures sont plus denses et que les mauvaises herbes ciblées ont atteint un stade de croissance plus avancé.

Combien d’acres peut traiter une cruche du produit ?

Une cruche de 6,7 L traite 20 acres (un carton de 2 cruches de 6,7 L traite 40 acres), une navette BigBoys de 107,2 traite 320 acres et un sac BigBoys de 335 L traite 1 000 acres.

Quelles cultures peuvent être replantées dans l’année qui suit l’application de l’herbicide Infinity ?

Les cultures suivantes peuvent être replantées dans les 10 mois suivants l’application de l’herbicide Infinity : luzerne, orge, graine de l’alpiste des Canaries, canola, maïs1, lin, avoine, pois2, pommes de terre, soya1, tournesol et blé (dur et de printemps). Les lentilles peuvent être replantées 22 mois après l’application de l’herbicide.


1 Manitoba seulement.
2 Les pois de grande culture peuvent être semés dans l’année suivant l’application de l’herbicide Infinity dans toutes les zones de sol noir, gris forestier ou brun foncé. Ne pas semer de pois de grande culture dans l’année suivant l’application de l’herbicide Infinity dans les zones de sol brun dont la teneur en matières organiques se situe sous 2,5 % et dont le pH du sol dépasse 7,5.

Quel est l’ordre de mélange en réservoir ?

Infinity en premier lieu, suivi du partenaire de mélange en réservoir. Si du sulfate d’ammonium (AMS) est ajouté, l’ajouter toujours au réservoir en premier.

Peut-on semer des pois de grande culture après une application de l’herbicide Infinity ?

Si l’exploitation est située en zone de sol brun ET que la teneur du sol en matières organiques se situe sous 2,5 % ET que le pH du sol dépasse 7,5, voilà le seul scénario ne permettant pas de semer des pois de grande culture après une application de l’herbicide Infinity. Si ces trois conditions sont réunies seulement, nous ne recommandons pas de semer des pois de grande culture.

Conversations des producteurs

Les scientifiques sont d’avis que l’herbicide Infinity® occupe une classe à part. Mais qu’en pensent les producteurs ?

Témoignages



On a constaté l’action très rapide de l’herbicide Infinity. Les mauvaises herbes ont commencé à sécher dans les 4 ou 5 jours de l’application alors que la culture se portait à merveille. On a mélangé Infinity en réservoir avec Puma® 120 Super et il n’y avait pas de différence entre le blé de printemps de la parcelle traitée avec Infinity et notre bande témoin. On surveille de près notre système de rotation et parce qu’il contient une matière active appartenant à un nouveau groupe, l’herbicide Infinity facilitera la gestion de la résistance chez les mauvaises herbes. 

- Gord Mann, Storthoaks, Sask.

On a un peu de kochia à balais et de la mauve à feuilles rondes sur la ferme et l’herbicide Infinity a fait du beau travail, autant sur l’une que sur l’autre. Il y a de fortes chances que le kochia à balais dans notre secteur ait développé une résistance aux chimies du groupe 2. Alors on était très satisfait des résultats. On a aussi obtenu un bon contrôle de l’ortie royale. On espère que le fait d’avoir utilisé Infinity pour éliminer l’ortie royale dans les céréales fera qu’on aura moins de problèmes dans les champs de lin. Nous utiliserons Infinity à l’avenir, c’est certain. Il convient bien à notre type d’exploitation et offre une nouvelle option de rotation pour mieux gérer la résistance.

- Rick Metzger, Redvers, Sask.

Nous avons mélangé Infinity en réservoir avec Puma120 Super et nous sommes très satisfaits des résultats. Il n’y a eu aucun effet antagoniste, le blé se portait très bien et l’action de l’herbicide Infinity était excellente. Le kochia à balais était devenu un gros problème dans notre secteur et Infinity a exercé un bon contrôle de cette mauvaise herbe. Il n’y a aucun résidu et Infinity offre un mode d’action d’un nouveau groupe. Nous avons été très impressionnés par le produit.

- Clayton Kuchinka, Future Four Farms Ltd., Macoun, Sask.

Du jour au lendemain, le kochia à balais est devenu pour nous l’ennemi numéro un et de tous les produits que nous avons utilisés, c’est l’herbicide Infinity qui a fait le meilleur boulot. Infinity est simple à utiliser – pas besoin de surfactant – et le mélange en réservoir Horizon + Infinity a très bien fonctionné. On se préoccupe aussi de la résistance aux herbicides, alors ce sera vraiment une bonne chose d’avoir un nouveau mode d’action pour nous aider à gérer la résistance.

- Shaun Dyrland, Kyle, Sask.

Infinity est probablement le produit à l’action la plus rapide que nous ayons utilisé. Nous avons pu observer les signes de son effet sur les mauvaises herbes dans les 24 heures de son application. En une semaine, les mauvaises herbes étaient mortes. Nous étions très satisfaits du travail accompli par Infinity sur la population de kochia à balais. Nous avions l’habitude de nous fier aux chimies de groupe 2 pour exercer un contrôle sur le kochia à balais. Alors disposer d’un produit d’un nouveau groupe, ce sera vraiment bien apprécié.

- Paul Hofer, Crop Boss, Arm River Colony, Lumsden, Sask.

Nous sommes très satisfaits de l’activité de l’herbicide Infinity sur le gaillet gratteron et le canola spontané. Et il se mélange bien avec le Puma120 Super pour le contrôle de la folle avoine et de la sétaire verte. La formule concentrée de l’herbicide Infinity a été facile à manipuler aussi. Son nouveau mode d’action est un autre avantage qu’on apprécie. La résistance est un sujet qui nous préoccupe tous, c’est donc agréable de penser que l’on a un nouvel outil pouvant être utilisé dans nos rotations.

- Glenn Helgason, Foam Lake, Sask.

Infinity a fait un travail formidable sur le lin spontané et la renoué liseron. D’après notre expérience, il y a des produits qui seront en mesure de contrôler certaines de ces mauvaises herbes mais pas la totalité si elles sont dans le même champ. Infinity est le premier produit que nous avons utilisé et qui a fait le travail sans problème. Dans notre secteur, il y a également du kochia à balais résistant. Alors pouvoir compter sur un nouveau mode d’action, c’est vraiment très important pour nous.

- Blair Goethals, Deloraine, Man.

Nous avons été vraiment impressionnés autant par la sécurité des cultures que par la vitesse d’action de l’herbicide Infinity. Nous n’avons vu aucune différence entre le blé traité avec un mélange en réservoir pulvérisé de l’herbicide Infinity et de Puma120 Super et celui de la bande témoin non traitée. Et les mauvaises herbes, principalement la persicaire et quelques chardons des champs, étaient mortes dans l’espace d’une semaine après l’application. Si on se base sur les résultats obtenus, c’est certain qu’on va utiliser encore l’herbicide Infinity et qu’on va le recommander à quiconque cultive le blé de printemps.

- Thorsten Stanze, Rosenort, Man.

Gestion de la résistance

Gestion de la résistance



Découvrez comment l’herbicide Infinity® et son mode d’action du groupe 27 peut vous aider à gérer le problème coûteux et dommageable des mauvaises herbes résistantes aux herbicides.

Le groupe 27



Grâce au mode d’action unique du groupe 27, l’herbicide Infinity vous offre un autre excellent outil de gestion de la résistance. Avec seulement trois herbicides du groupe 27 sur le marché, vous pouvez être assuré d’obtenir un herbicide puissant et le mode d’action le plus récent parmi les herbicides pour les cultures de céréales. Voici un autre outil de rotation supplémentaire à inclure à votre stratégie de gestion de la résistance.

L’herbicide Infinity – Un outil unique de gestion de la résistance


Qu’est-ce que la résistance aux herbicides ?

La résistance est cette capacité naturelle héréditaire de certains biotypes de mauvaises herbes à survivre à l’application d’herbicide qui, dans des conditions d’utilisation normale, contrôle efficacement la population de mauvaises herbes. Certaines mauvaises herbes résistantes aux herbicides ont naturellement développé un ou plusieurs mécanismes leur permettant de survivre à l’application d’herbicide.



Pour qu’une mauvaise herbe soit identifiée comme résistante à un herbicide précis, elle doit :



  • être normalement contrôlée par cet herbicide
  • survivre à une dose normalement fatale de cet herbicide
  • avoir hérité de cette résistance, c’est-à-dire d’une résistance transmise d’une génération à l’autre

Dans une population de mauvaises herbes, des individus résistants aux herbicides sont présents naturellement dans une très faible proportion.

Saviez-vous qu’il y a plus de 130 biotypes résistants aux chimies du groupe 2, dans l’Ouest du Canada ?

Quel est l’impact sur l’agriculture dans l’Ouest du Canada ?

Pourquoi est-ce important pour vous ?



Les préoccupations quant à l’impact de la résistance aux herbicides sur la gestion et le rendement sont très réelles, particulièrement maintenant, avec la propagation dans l’Ouest du Canada d’un nombre croissant de mauvaises herbes résistantes aux herbicides.

Perte d’options viables d’herbicide

  • Obligation de compter sur les herbicides actuellement disponibles pour les besoins futurs
  • Aucun herbicide avec de nouveaux modes d’action n’est étudié actuellement dans des essais de pointe

Modifications à prévoir dans les pratiques de gestion des cultures et des mauvaises herbes

  • Un travail réduit ou inexistant du sol doit être compensé largement par les herbicides pour le contrôle des mauvaises herbes

Rendement des investissements moins important

  • Augmentation du coût de la gestion des mauvaises herbes
  • Perte du potentiel de rendement

Le nombre de mauvaises herbes résistantes aux herbicides est toujours en hausse

  • y compris les mauvaises herbes résistantes aux modes d’action multiples

Comment la résistance aux herbicides se développe-t-elle ?



Le tableau qui suit illustre l’interaction entre des espèces de mauvaises herbes et un mode d’action particulier et le développement de la résistance aux herbicides, à différentes vitesses. Il apparaît clairement qu’avec le temps, le résultat de l’utilisation d’un herbicide passe rapidement de très efficace à extrêmement inefficace. En fait, à la cinquième année d’utilisation, l’herbicide n’arrive plus à éliminer les mauvaises herbes résistantes, une situation d’autant plus préoccupante face à l’augmentation exponentielle du taux d’échec, de la quatrième à la cinquième saison d’utilisation.

Développement de la résistance aux herbicides

Traitement
Pourcentage d’individus résistants dans la population Contrôle des mauvaises herbes
0 application ,0001 % Excellent
1re application ,00143 % Excellent
2e application ,0205 % Excellent
3e application ,294 % Excellent
4e application 4,22 % Excellent
5e application 60,5 % Échec

Source : Weed Science Society of America, 2011



Que faire pour retarder l’apparition de la résistance aux herbicides ?



  • Évitez de vous fier uniquement aux herbicides pour le contrôle des mauvaises herbes
  • Développez des stratégies à long terme pour des champs spécifiques
  • Alternez les groupes d’herbicides, d’une année à l’autre

Directives générales pour la rotation des herbicides :



  • Évitez l’emploi répété dans le même champ année après année d’un herbicide ou d’herbicides ayant le même mode d’action
  • Limitez le nombre d’applications dans une seule saison de croissance d’un herbicide unique ou d’herbicides ayant le même site d’action
  • Autant que possible, utilisez des mélanges ou des traitements séquentiels d’herbicides ayant différents modes d’action et dont l’activité cible les mêmes mauvaises herbes
  • Utilisez des herbicides non sélectifs de prélevée ou de pré-émergence pour contrôler les mauvaises herbes lors de leur levée précoce (avant la levée de la culture) et (ou) des échappées de mauvaises herbes

Stratégies de gestion des mauvaises herbes résistantes

  1. ROTATION DES CULTURES
  2. Pratiquez la rotation des cultures aussi souvent que possible afin d’utiliser les modes d’action uniques disponibles pour chacune des cultures.

  3. FERTILISATION
  4. Planifiez votre programme d’application d’engrais en fonction des besoins de vos cultures et non des mauvaises herbes.

  5. CIBLER LES MAUVAISES HERBES À PROBLÈME
  6. Ciblez de façon systématique les mauvaises herbes posant problème et réagissez rapidement aux changements dans les populations de mauvaises herbes.

  7. DÉPISTAGE RÉGULIER
  8. Inspectez régulièrement les champs et prenez note de la réponse des populations particulières de mauvaises herbes à chaque application d’herbicide (au stade de prélevée, de postlevée ou de prérécolte).

  9. ENLEVER TOUTES LES MAUVAISES HERBES
  10. Assurez-vous d’enlever toutes les mauvaises herbes avant qu’elles ne produisent des graines, même si cela implique de devoir les enlever à la main. Rappelez-vous ce vieux proverbe : « Une année de semences, sept années de mauvaises herbes.

  11. PÉRIMÈTRE DE GESTION DES MAUVAISES HERBES
  12. Ménagez une zone exempte de mauvaises herbes d’environ 1 mètre autour de chaque champ en production (ainsi, les nouvelles mauvaises herbes ne pourront se propager et proliférer dans vos champs).

  13. FAIRE CONCURRENCE AUX MAUVAISES HERBES
  14. Réduisez l’espace entre les rangs et augmentez la densité des semis afin d’optimiser la population de plantes, d’augmenter la compétitivité de la culture et de réduire le temps de fermeture du couvert de la culture.

  15. MAXIMIZER L’EFFICACITÉ DE VOTRE HERBICIDE
    • Choisissez l’herbicide ou les herbicides en fonction des mauvaises herbes les plus coriaces.
    • Utilisez la pleine dose figurant sur l’étiquette.
    • Ajoutez-y les meilleurs adjuvants et partenaires de réservoir.
    • Utilisez le volume de pulvérisation approprié (suivez les directives de l’étiquette).
    • Utilisez un espacement approprié pour les buses et choisissez le diamètre de gouttelettes approprié.
    • Ne pulvérisez pas à des vitesses d’avancement excessives. Suivez les directives de l’étiquette.
    • Profitez des meilleures conditions météo possibles (un temps chaud, humide et ensoleillé, avec un peu de vent) pour faire l’application.
    • Maximisez les intervalles de résistance à la pluie.
    • Appliquez le jour (un herbicide est plus efficace lorsqu’il est appliqué entre 8 h et 21 h).

 

La résistance aux herbicides, c’est l’affaire de tout le monde. Ce produit est une solution Diversifiez.

Visitez diversifiez.ca pour d’autres solutions et stratégies simplifiées.

Recherchez



Région:  Other

Retrouvez Mon Représentant Bayer locale

Je ne sais pas votre représentant
BayerCropScience local?

Maintenant offert en ligne.

Learn how you can customize the weed control on your farm. Get the Bayer Tank Mix List today!

copyright-bayercropscience-r