Velocity m3

Aperçu

Plus de puissance pour vous.



L’herbicide Velocity m3 est une puissante solution tout-en-un pour le contrôle des mauvaises herbes graminées et à feuilles larges. Il combine trois ingrédients actifs, soit le thiencarbazone-méthyle (groupe 2), le pyrasulfotole (groupe 27) et le bromoxynil (groupe 6), qui agissent de concert pour offrir aux producteurs un contrôle exceptionnel à large spectre des mauvaises herbes graminées et à feuilles larges. Velocity m3 procure aussi une gestion efficace de la résistance contre la folle avoine et la sétaire résistantes aux principes actifs de groupe 1, de même qu’aux mauvaises herbes à feuilles larges résistantes aux principes actifs des groupes 2 et 9 dans le blé de printemps, le blé dur et le blé d’hiver.


L’avantage Velocity m3

Caractéristiques et avantages


  • Cet herbicide prémélangé tout-en-un combine en une seule cruche vos ingrédients actifs contre les mauvaises herbes graminées et à feuilles larges
  • Ce puissant outil de gestion de la résistance comporte trois principes actifs (groupes 27, 6 et 2) pour lutter contre la folle avoine résistante aux produits du groupe 1 et contre les mauvaises herbes à feuilles larges résistantes aux produits du groupe 2
  • Excellente innocuité pour les cultures
  • Homologué pour les applications au sol et aérienne

Velocity m3 et la concurrence

Velocity m3 pour le contrôle de la folle avoine


Velocity m3 pour le contrôle de la folle avoine

Source : cinq essais internes réalisés par Bayer.
Vos résultats peuvent varier selon les variables agronomiques et environnementales, de même que suivant le degré d’infestation.

Velocity m3 pour le contrôle de la sétaire verte


Velocity m3 pour le contrôle de la sétaire verte

Source : trois essais internes réalisés par Bayer.
Vos résultats peuvent varier selon les variables agronomiques et environnementales, de même que suivant le degré d’infestation.

Mauvaises herbes à feuilles larges



  Velocity m3 Simplicity + ¾ Attain Everest + Stellar Tandem Everest + Frontline Simplicity + MCPA Ester
Chardon des champs P       P  
Gaillet gratteron TB E* E* E* E* E*
Pissenlit P       P  
Kochia à balais TB TB TB B    
Chénopode blanc E E E   TB E
Renouée liseron E E E P B TB

  Velocity m3 bat la concurrence
  Velocity m3 et les produits concurrents sont similaires
  Velocity m3 n’a pas l’avantage sur la concurrence

Cote de contrôle : E = Excellent (contrôle à 100-96 %); TB = Très bon (contrôle à 94-90 %); B = Bon (contrôle à 89-85 %); P = Passable (contrôle à 84-65 %); F = Faible (contrôle à <65 %); vide = non homologué pour cette mauvaise herbe.

* La cote n’est pas applicable en présence de mauvaises herbes résistantes aux principes actifs du groupe 2.

Ingrédients actifs

Groupe 27 Groupe 6 Groupe 2
Pyrasulfotole
Groupe 27
Bromoxynil
Groupe 6
Thiencarbazone-méthyle
Groupe 2

Mauvaises herbes contrôlées

Velocity et la destruction des mauvaises herbes

Constatez vous-même la puissance de l’herbicide Velocity m3 en regardant cette vidéo en accéléré.



VELOCITY m3 VELOCITY m3 + AMS1 VELOCITY m3 + AMS1 + 2,4-D ou MCPA
Mauvaises herbes graminées
Pied-de-coq E E E
Alpiste des Canaries B+ TB B
Sétaire verte B B+ B
Brome du Japon (plantules ayant germé au printemps/à l’automne)1 S S+ S
Ivraie de Perse S S S
Folle avoine TB TB+ TB
Sétaire glauque S S+ S
Mauvaises herbes à feuilles larges
Laiteron des champs E E E
Chardon des champs2 S S+ S++ (MCPA)
Stellaire TB TB TB
Gaillet gratteron TB TB+ TB+
Petite herbe à poux TB TB TB
Pissenlit2 S S+ S++ (MCPA)
Sagesse-des-chirurgiens E E E
Ortie royale E E E
Kochia à balais TB TB+ E (2,4-D)
Renouée persicaire/Renouée TB TB TB
Chénopode blanc E E E
Crépis des toits* 2 TB TB TB+ (2,4-D)
Laiteron des champs2 S S+ S++ (MCPA)
Amarante à racine rouge E E E
Mauve à feuilles rondes B B B
Soude kali E E E
Bourse-à-pasteur E E E
Tabouret des champs E E E
Canola spontané E E E
Renouée liseron E E E
Moutarde des oiseaux E E E


Contrôle des mauvaises herbes


EXCELLENT :
100 – 95 %
TRÉS BON :
94 – 90 %
BON :
89 – 85 %
SUPPRESSION :
< 84 %

1 Velocity m3/Varro + AMS pour utilisation sur le blé de printemps et d’hiver seulement. Pour le blé dur, ajouter un surfactant non ionique.

2 Les cotes de contrôle liées à ces mauvaises herbes en particulier (vivaces) reposent sur des essais internes réalisés par Bayer et ont été ajustées en concordance avec les cotes de contrôle équivalentes par rapport à tous les autres produits énumérés.
* Plantules d’une hauteur maximale de 10 cm ayant germé au printemps, avant la montaison.

Mélanges en réservoir homologués


MÉLANGES EN RÉSERVOIR

Produit BLÉ
dur de printemps d'hiver
2,4-D Ester1, 2, 3      
2,4-D Ester + AMS      
Decis1      
Lontrel1      
MCPA Ester1, 2, 3      
Sevin XLR Plus1      2
Tilt1      

Appliquer les mélanges en respectant le mode d’emploi le plus restrictif.
1 Liste des exceptions relatives aux mélanges en réservoir de Bayer.
2 Pour le blé dur, ajouter un surfactant non ionique comme adjuvant.
3 Pour le blé de printemps et le blé d’hiver, du sulfate d’ammonium doit être ajouté.



Tirez le maximum de votre mélange en réservoir.

Tirez le maximum de votre mélange en réservoir.

Pour obtenir la liste complète des mélanges en réservoir non homologués, appuyés par Bayer, veuillez consulter la Liste des mélanges en réservoir

Avis de producteurs

« Il y en a long à dire sur la simplicité et le contrôle supérieur de Velocity m3. »
- Doug Winkler, producteur utilisateur de Velocity m3


L’enlèvement hâtif des mauvaises herbes Pour en apprendre plus sur les possibilités de bonification de vos rendements grâce à l’herbicide Velocity m3, cliquez ici.

Application

 

Taux
0,405 L/acre

 

Cultures/Période propice à l’application

Bayer recommande l'élimination hâtive des mauvaises herbes, pour une performance du produit et un rendement des cultures optimaux.

Blé dur et de printemps

  • Appliquer Velocity m3 au stade de 1 à 6 feuilles, pour un maximum de 3 talles, mais avant la présence du premier nœud (montaison)
  • N'appliquer aucun herbicide aux ALS, comme Velocity m3, après l'apparition du premier nœud
  • Les nœuds sont de petites bosses apparaissant sur la tige principale au-dessus de la couronne. L’apparition du premier nœud marque la transition du stade végétatif au stade de croissance reproductive. Exemple de nœuds dans l’illustration ci-dessous

t2 node final Developing Head Node Final

Blé d’hiver

  • Appliquer à l’automne ou au printemps lorsque la majorité des plants présentent une feuille ou un tallage complet, mais avant la montaison (présence du premier nœud).


Dans des conditions de sécheresse

  • Ne pas appliquer Velocity m3 si la période entre le semis et le traitement dépasse 35 jours, car la sécheresse accélère le développement de la culture
  • Ne pas pulvériser le produit dans les trois jours précédant ou suivant du temps froid (3 °C ou moins)

 

Emballage
  • Une cruche de 8,1 L = 20 acres (un emballage de 2 cruches de 8,1 L = 40 acres)
  • Une navette de 129,6 L = 320 acres*

* Mélange à préparer fixez l’adaptateur fourni et mélangez à vitesse élevée pendant une minute avant d’extraire le produit du contenant

 

Volumes d’eau
  • Application au sol – minimum de 19 L/acre (5 gal US/acre)
  • Application aérienne – minimum de 11 L/acre (3 gal US/acre)

 

Résistance au délavage par la pluie
Une heure après l’application

 

Intervalles de réensemencement

Cultures pouvant être replantées dans les 10 mois suivant l’application de Velocity m3 :
luzerne, orge, graine de l’alpiste des canaries, canola, maïs (de plein champ)1, lin, avoine, pois (de plein champ)2, soya1, tournesol et blé (dur et de printemps)

Culture pouvant être replantée dans les 22 mois suivant l’application : lentilles

1 Manitoba seulement

2 Les pois de plein champ peuvent être semés dans l’année suivant l’application de l’herbicide Velocity m3 dans toutes les zones de sol noir, gris forestier ou brun foncé. Ne semez pas de pois de plein champ dans l’année suivant l’application de l’herbicide Velocity m3 dans les zones de sol brun dont la teneur en matières organiques se situe sous 2,5 % et dont le pH du sol dépasse 7,5.

 

Résidus et mise en pâturage

Ne pas :

  • utiliser les cultures traitées pour le pâturage ou couper pour le fourrage dans les 25 jours suivant l’application, ni couper pour le foin dans les 30 jours suivant l’application
  • récolter de grain ni de foin dans les 60 jours suivant l’application pour le blé dur ou de printemps, et dans les 72 jours suivant l’application pour le blé d’hiver
  • réintégrer les champs traités dans les 24 heures suivant l’application

Gestion de la résistance

Les principes actifs uniques du groupe 27 à l’œuvre dans l’herbicide Velocity m3 vous procurent le mode d’action le plus récent dans les herbicides. Avec seulement trois herbicides du groupe 27 sur le marché, vous pouvez être assuré d’obtenir un herbicide puissant et un outil de rotation remarquable pour enrayer les mauvaises herbes les plus récalcitrantes dans vos champs.



Qu’est-ce que la résistance aux herbicides?

La résistance est cette capacité naturelle héréditaire de certains biotypes de mauvaises herbes à survivre à un traitement d’herbicide qui, dans des conditions d’utilisation normale, contrôle efficacement la population de mauvaises herbes. Certaines mauvaises herbes résistantes aux herbicides ont naturellement développé un ou plusieurs mécanismes qui leur permettent de survivre à un traitement d’herbicide.


Qu’est-ce que la résistance aux herbicides?

Pour qu’une mauvaise herbe soit considérée comme résistante, elle doit :



  • être contrôlée habituellement par l’herbicide visé
  • survivre à une dose habituellement fatale de l’herbicide visé
  • avoir hérité de cette résistance (résistance transmise par une génération précédente)

Dans une population de mauvaises herbes, des individus résistants aux herbicides sont présents naturellement dans une très faible proportion.

Saviez-vous que l’utilisation de plusieurs groupes de principes actifs en association les uns avec les autres, plutôt que l’utilisation répétitive de modes d’action individuels, peut retarder de façon efficace l’apparition de résistance pendant une période supplémentaire de cinq à sept ans?

Développement de la résistance aux herbicides

Comment la résistance se développe-t-elle?



L’image suivante illustre l’interaction entre une espèce de mauvaises herbes et un mode d’action particulier, et le développement de la résistance aux herbicides à différentes vitesses. Il apparaît clairement qu’avec le temps, le résultat de l’utilisation d’un herbicide passe rapidement de très efficace à extrêmement inefficace. En fait, d’ici la cinquième année d’utilisation, l’herbicide n’arrive plus à éliminer les mauvaises herbes résistantes, une situation d’autant plus préoccupante face à l’augmentation exponentielle du taux d’échec, de la quatrième à la cinquième saison d’utilisation.

le développement de la résistance aux herbicides à différentes vitesses
Traitement
% de mauvaises herbes résistantes dans la population Contrôle des mauvaises herbes
0 application 0,0001 % Excellent
1re application 0,00143 % Excellent
2e application 0,0205 % Excellent
3e application 0,294 % Excellent
4e application 4,22 % Excellent
5e application 60,5 % Inefficace

Source : Weed Science Society of America, 2011



Que pouvez-vous faire pour retarder l’apparition de la résistance aux herbicides?



  • Évitez de vous fier uniquement aux herbicides pour le contrôle des mauvaises herbes
  • Élaborer des plans de gestion des mauvaises herbes à long terme, propres à chaque champ
  • Alternez les groupes d’herbicides, d’une année à l’autre

Directives générales pour la rotation des herbicides



  • Évitez l’emploi répété dans le même champ, année après année, d’un herbicide ou d’herbicides ayant le même mode d’action
  • Limitez le nombre d’applications dans une seule saison de croissance d’un herbicide unique ou d’herbicides ayant le même site d’action
  • Autant que possible, utilisez des mélanges ou des traitements séquentiels d’herbicides ayant différents modes d’action et dont l’activité cible les mêmes mauvaises herbes
  • Utilisez des herbicides non sélectifs de prélevée ou de pré-émergence pour contrôler les mauvaises herbes lors de leur levée précoce (avant la levée de la culture) et/ou des échappées de mauvaises herbes

Stratégies de gestion des mauvaises herbes résistantes

  1. ROTATION DES CULTURES
  2. Pratiquez la rotation des cultures aussi souvent que possible afin d’utiliser les modes d’action uniques disponibles pour chacune des cultures.

  3. FERTILISATION
  4. Planifiez votre programme d’application d’engrais en fonction des besoins de vos cultures et non de ceux des mauvaises herbes.

  5. CIBLER LES MAUVAISES HERBES À PROBLÈME
  6. Ciblez de façon systématique les mauvaises herbes posant problème et réagissez rapidement aux changements dans les populations de mauvaises herbes.

  7. DÉPISTAGE RÉGULIER
  8. Inspectez régulièrement les champs et prenez note de la réponse des populations particulières de mauvaises herbes à chaque application d’herbicide (au stade de prélevée, de postlevée ou de prérécolte).

  9. ENLEVER TOUTES LES MAUVAISES HERBES
  10. Assurez-vous d’enlever toutes les mauvaises herbes avant qu’elles ne produisent des graines, même si cela implique de devoir les enlever à la main. Rappelez-vous ce vieux proverbe : « Une année de semences, sept années de mauvaises herbes.

  11. PÉRIMÈTRE DE GESTION DES MAUVAISES HERBES
  12. Ménagez une zone exempte de mauvaises herbes d’environ 1 mètre autour de chacun de vos champs en production (ainsi, les nouvelles mauvaises herbes ne pourront pas se propager et proliférer dans vos champs).

  13. FAIRE CONCURRENCE AUX MAUVAISES HERBES
  14. Réduisez l’écartement des rangs et augmentez la densité des semis afin d’optimiser les populations de plants, d'accroître la compétitivité de la culture et de minimiser le temps de fermeture du couvert de la culture.

  15. MAXIMIZER L’EFFICACITÉ DE VOTRE HERBICIDE
    • Choisissez l’herbicide ou les herbicides en fonction des mauvaises herbes les plus coriaces.
    • Utilisez la pleine dose figurant sur l’étiquette.
    • Ajoutez-y les meilleurs adjuvants et partenaires de réservoir.
    • Utilisez le volume de pulvérisation approprié (suivez les directives sur l’étiquette).
    • Utilisez un espacement approprié pour les buses et choisissez la taille de gouttelettes appropriée.
    • Ne pulvérisez pas à des vitesses d’avancement excessives. Suivez les directives sur l’étiquette.
    • Profitez des meilleures conditions météo possibles (un temps chaud, humide et ensoleillé, avec peu de vent) pour faire l’application.
    • Maximisez les intervalles de résistance au délavage par la pluie.
    • Appliquez l'herbicide le jour (un herbicide est plus efficace lorsqu’il est appliqué
      entre 8 h et 21 h).

MixItUp

La résistance aux herbicides est le problème de tout le monde.Ce produit s’inscrit dans les solutions « Diversifiez ».

Pour découvrir d’autres stratégies et solutions conviviales, visitez diversifiez.ca

Produits connexes


Raxil Pour les producteurs de céréales, il n’y a pas de meilleure façon de démarrer une nouvelle culture qu’avec les traitements de semences RaxilMD.
Apprenez-en plus
Infinity FX Infinity FX, ce partenaire de mélange en réservoir exceptionnel, s’attaquera aux mauvaises herbes annuelles à feuilles larges dans votre champ.
Apprenez-en plus
Prosaro Homologué pour une utilisation sur le blé et l’orge, le fongicide ProsaroMD procure la meilleure protection contre le plus large spectre de maladies du feuillage et de l’épi, notamment, une protection inégalée contre la brûlure de l’épi causée par le fusarium.
Apprenez-en plus



BayerValue

Bayer, l’une des seules entreprises pouvant offrir une gamme complète de produits de protection pour les cultures céréalières et des programmes d’économies, vous permet d’exploiter le plein potentiel de vos cultures. Apprenez-en plus

Recherchez



Région:  Other

Retrouvez Mon Représentant Bayer locale

Je ne sais pas votre représentant
BayerCropScience local?

Maintenant offert en ligne.

Learn how you can customize the weed control on your farm. Get the Bayer Tank Mix List today!

copyright-bayercropscience-r