Agent de fluidité

Aperçu

Avis important pour la saison des semis de 2017


Si un lubrifiant pour l’écoulement est utilisé avec la semence de maïs ou de soya traitée avec un nicotinoïde, seulement un agent de fluidité qui limite l’émission de poussières est autorisé. (ARLA - Mars 2015)

 

L’agent de fluidité est un agent d’écoulement pour les semences de maïs et de soya. Il remplace le talc, le graphite et les mélanges de talc / graphite comme agent d’écoulement des semences.

L’agent de fluidité réduit de 65 % la quantité d’ingrédient actif d’insecticide libérée dans les poussières émanant des semences traitées durant les semis, réduisant ainsi les risques d’exposition pour les populations d’insectes non ciblées, y compris les abeilles.

Pour veiller à ce que les pratiques agricoles contribuent à la promotion de la pérennité de l’agriculture, nous encourageons les agriculteurs à suivre les conseils suivants :

C Communiquer leurs activités d’ensemencement aux apiculteurs avoisinants, dans la mesure du possible, et être conscients de la présence de ruches adjacentes à votre aire d’ensemencement.
A Avoir conscience de la vitesse et de la direction du vent durant l’ensemencement, particulièrement dans les zones de cultures en fleurs.
R Réduire les risques pour les pollinisateurs en éliminant ou en réduisant, dans la mesure du possible, les mauvaises herbes à fleurs dans les champs.
E Ensemencer correctement. Pour contribuer à la protection de l’environnement, il importe d’utiliser des semoirs et des trémies propres, afin de réduire la dispersion de poussières et de veiller à ce que les semences traitées soient plantées à la bonne profondeur.

Fluency Agent - Fiche signalétique

Cliquez ici pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du programme « Bayer veille sur les abeilles ».

Application


Suivre attentivement le mode d’emploi de ce lubrifiant d’écoulement des semences.

Conseils pour l’application



  • Utiliser 1/8 tasse par unité de semence  – NE PAS DÉPASSER LE TAUX                  
    • Pour le maïs sucré, jusqu’à ¼ tasse par unité de semence peut être utilisé
  • Toujours agiter ou mélanger le produit dans la semence.  S’assurer que l’Agent de Fluidité est dispersé et non pris en pain. Le mélange ne devrait pas nécessiter plus que 30 secondes.
  • Ajouter au centre du semoir               
    • Ajouter l’Agent de Fluidité dans le réservoir avant de remplir la boîte du semoir              
    • Mélanger l’Agent de Fluidité dans la semence pour s’assurer qu’elle ne prenne en pain avant de vider le réservoir dans le semoir 

 

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l’agent de fluidité de Bayer, communiquez avec votre représentant Bayer ou consultez votre fournisseur de semences.

Taux d’application  
Culture Taux d’application Unité de semence
 Taux d'application par unité de semence
Maïs 1/8 tasse 80 000 semences  8 grammes
Soya 1/8 tasse 140 000 semences  8 grammes

 

L’agent de fluidité a été évalué comme étant équivalent ou meilleur que d’autres lubrifiants pour l’écoulement des semences. -Essais de recherche au champ sur 13 000 acres en 2013.

FAQ

FAQ – Agent de fluidité

L’agent de fluidité de Bayer est un nouveau lubrifiant facilitant l’écoulement des semences, destiné aux agriculteurs.

Bayer comprend que les producteurs s’interrogent sur le nouvel agent de fluidité, et souhaite répondre à certaines des questions les plus fréquemment posées par les producteurs qui s’apprêtent à utiliser ce produit pour la première fois.


Q: Qu’est-ce que l’agent de fluidité ?
R: L’agent de fluidité de Bayer est un nouveau lubrifiant facilitant l’écoulement des semences de maïs et de soya, conçu pour remplacer les lubrifiants composés de talc, de graphite et d’un mélange de talc et de graphite qui sont destinés au même usage. Il s’agit d’une poudre blanche à base de cire de polyéthylène conçue pour réduire la quantité de poussière produite pendant les semis. Quand il est utilisé et appliqué selon les instructions, l’agent de fluidité réduit le risque possible d’exposition des pollinisateurs aux semences traitées avec des néonicotinoïdes.


Q: Pourquoi est-ce important de l’utiliser ?
R: L’agent de fluidité réduit le risque d’exposition des abeilles au principe actif des semences traitées avec des néonicotinoïdes pendant la saison des semis. Pour y parvenir, il agit pour réduire la quantité de principe actif libérée par la sortie du semoir. Des études en laboratoire ont révélé une réduction de 65 % de la quantité de principe actif libérée par rapport aux lubrifiants composés de talc. C’est pour cette raison que l’ARLA a rendu obligatoire l’emploi exclusif de l’agent de fluidité comme lubrifiant facilitant l’écoulement des semences de maïs et de soya traitées avec des néonicotinoïdes.


Q: Quel impact l’agent de fluidité aura-t-il sur mes semis ?
R:
L’agent de fluidité n’aura aucun effet sur les semis. Les commentaires des agriculteurs ayant participé aux essais au champ indiquaient que l’agent de fluidité a donné des résultats semblables ou supérieurs à ceux des lubrifiants composés de talc, de graphite ou d’un mélange de talc et de graphite destinés au même usage.

Q: Quelle quantité dois-je utiliser ? Quel est le taux d’application ?
R:
Il est important de respecter la dose recommandée. Un récipient de 400 g d’agent de fluidité traite 50 unités (50 sacs) de semences (1 chariot ou unité de chargement du fournisseur), soit environ 125 acres de maïs. 1/8 de tasse (mesurée à l’aide de la petite pelle verte fournie) traite une unité (1 sac) de semences. Remarque : Cette dose est beaucoup plus faible que celle du talc ou du graphite, et il est important de ne pas trop en appliquer, car le rendement en sera affecté.

Q: Dois-je utiliser l’agent de fluidité quand je sème du maïs et du soya ?
R:
L’agent de fluidité est le lubrifiant facilitant l’écoulement des semences que l’ARLA autorise dans les semences de maïs et de soya traitées avec des néonicotinoïdes.

Q: Pourquoi les seaux ne sont-ils pas remplis complètement ?
R:
Bayer convient qu’il serait préférable d’employer un seau ou autre récipient de moins grande taille, mais afin de pouvoir mettre l’agent de fluidité sur le marché à la date prévue, il s’agissait de la meilleure option offerte.

Q: À quelle température l’agent de fluidité devrait-il être entreposé ?
R:
L’agent de fluidité est très stable, et la température d’entreposage ne devrait pas poser de problème. Bayer a testé le produit dans de nombreux environnements, y compris dans les conditions climatiques rigoureuses des hivers canadiens et durant les jours d’été ensoleillés et torrides, quand les trémies et récipients des semoirs deviennent très chauds. Dans tous les cas, le produit est demeuré homogène, et le rendement n’a pas baissé.

Q: Comment les agriculteurs devraient-ils appliquer l’agent de fluidité quand ils utilisent des trémies à grande capacité ?
R:
Quand il s’agit de l’application, il est important que la répartition du produit soit homogène. Dans le cas des trémies à grande capacité, les agriculteurs disposent de quelques options efficaces. Ajouter au centre du semoir              

a. ajouter l’Agent de Fluidité dans le réservoir avant de remplir la boîte du semoir               
b. mélanger l’Agent de Fluidité dans la semence pour s’assurer qu’elle ne prenne en pain avant de vider le réservoir dans le semoir 

Un récipient de 400 g d’agent de fluidité traite 50 unités (50 sacs) de semences (1 chariot ou unité de chargement du fournisseur), 1/8 de tasse (mesurée à l’aide de la petite pelle verte fournie) traite une unité (1 sac) de semences.

Q: Si je n’utilise pas de lubrifiant facilitant l’écoulement des semences, dois-je employer l’agent de fluidité ?
R:
Si vous n’utilisez pas de lubrifiant facilitant l’écoulement des semences, vous n’avez donc pas l’obligation d’employer l’agent de fluidité. Voici d’autres situations où l’agent de fluidité n’est pas obligatoire:

a. quand les semences qu’utilisent les agriculteurs ne sont pas traitées avec des néonicotinoïdes (par exemple, des semences traitées uniquement avec un fongicide); et

b. quand les agriculteurs utilisent la lubrification mécanique uniquement. Par exemple, les agriculteurs qui n’emploient pas de semoirs pneumatiques utilisent souvent le graphite comme agent de lubrification mécanique, comme c’est le cas avec les semoirs à ramassage à la main. Même si l’agent de fluidité n’est pas requis dans ces cas-là, il est prouvé que son niveau de rendement est comparable à celui du graphite. L’agent de fluidité peut donc être appliqué avec toutes les marques et tous les types de semoirs.

Q: Comment les agriculteurs devraient-ils ajouter l’agent de fluidité pendant le chargement du semoir à l’aide d’un chariot ou d’un Probox ?
R:
Il faut ajouter l’agent de fluidité sur les semences dans le chariot ou le Probox, puis l’épandre avec un bâton ou à la main, recouverte d’un gant, pour s’assurer qu’il ne forme pas de mottes avant de le verser dans le semoir.

Q: Comment les agriculteurs devraient-ils appliquer l’agent de fluidité lorsqu’ils utilisent des trémies individuelles ?
R:
Quand ils utilisent des trémies individuelles (boîtes de semis), les agriculteurs devraient appliquer l’agent de fluidité après le chargement d’un sac de semences. Ensuite, ils devraient remuer les semences et l’agent de fluidité d’un simple et rapide mouvement du bâton ou de la main (bien gantée).

Q: L’agent de fluidité produit-il des mottes ?
R:
Après avoir testé ce produit sur plus de 40 000 acres de maïs et de soya en Amérique du Nord, dont 13 000 acres en Ontario et au Québec, Bayer n’a pas relevé de problème de « mottage » avec l’agent de fluidité. Les producteurs devraient toujours suivre les instructions sur l’étiquette et ne jamais utiliser une trop grande quantité d’agent de fluidité, sinon cela nuirait au rendement. Il faut s’assurer d’épandre l’agent de fluidité dans les semences.

Q: Pourquoi l’ARLA a-t-elle exigé l’emploi de l’agent de fluidité ?
R:
L’agent de fluidité a démontré qu’il réduisait le risque possible d’exposition des pollinisateurs aux semences traitées, en diminuant fortement la quantité de principe actif des insecticides libérée dans les poussières des semences traitées pendant les semis.

Q: Combien coûte l’agent de fluidité ?
R:
Un récipient de 400 g d’agent de fluidité est vendu à un prix de vente suggéré de 23,99 $, ou d’environ 19 cents l’acre. Un récipient traite 50 unités (sacs), ou environ 125 acres de maïs. L’agent de fluidité est une initiative de gérance environnementale de Bayer en partenariat avec l’industrie agricole.

Q: La marque et le modèle de mon semoir seront-ils compatibles avec l’agent de fluidité ?
R:
L’agent de fluidité peut être appliqué avec toutes les marques et tous les modèles de semoirs.

Q: L’agent de fluidité nuira-t-il à la précision de l’ensemencement ?
R:
Quand il a été utilisé selon les instructions sur l’étiquette, l’agent de fluidité a été jugé de niveau comparable ou supérieur aux autres lubrifiants facilitant l’écoulement des semences. Durant son essai sur 40 000 acres, en 2013, il n’a montré aucune différence en matière d’épandage (sections non ensemencées, doubles quantités ou chutes) comparativement aux lubrifiants composés de talc, de graphite ou d’un mélange de talc et de graphite destinés à faciliter l’écoulement des semences.

Q: Où puis-je acheter l’agent de fluidité ?
R:
Les fournisseurs de semences distribuent ce produit, et le meilleur temps pour acheter l’agent de fluidité est lorsque vous vous procurerez des semences. Certains concessionnaires d'équipement peuvent également porter l'Agent de Fluidité.


www.santecanada.gc.ca/pollinisateurs

Recherchez



Région:  Other

Retrouvez Mon Représentant Bayer locale

Je ne sais pas votre représentant
BayerCropScience local?

copyright-bayercropscience-r