vendredi, juin 10, 2016

Le Centre d’amélioration du blé tire parti du programme mondial de Bayer pour trouver des solutions locales à l’intention des producteurs de blé canadiens

L’objectif est de créer de nouvelles variétés et de nouveaux traits adaptés aux défis uniques auxquels font face les producteurs canadiens, afin d’aider ces derniers à demeurer concurrentiels sur les marchés internationaux

Calgary (Alberta), le 10 juin 2016 – Bayer a ouvert un nouveau Centre d’amélioration du blé à la fine pointe de la technologie à Pike Lake (Saskatchewan), dans le cadre de son engagement continu à offrir des solutions novatrices dans le domaine de l’agriculture. Le complexe se consacrera à la mise au point de variétés hybrides de blé à haut rendement possédant une meilleure résistance aux maladies et une tolérance supérieure aux facteurs de stress comme la sécheresse ou la chaleur. Ces nouvelles variétés de blé constitueront des outils importants qui aideront les producteurs canadiens à demeurer compétitifs sur la scène mondiale.

« Environ 25 % des terres agricoles de la planète sont utilisées pour produire du blé, ce qui fait de cette céréale la culture la plus répandue à l’échelle mondiale, affirme Marcus Weidler, chef du groupe Semences pour le Canada. Nous mettons au point de nouvelles technologies visant à permettre aux agriculteurs de nourrir la population mondiale grandissante de manière efficace et durable tout en conservant un avantage concurrentiel sur le marché international. »

L’investissement dans le Centre d’amélioration du blé s’inscrit dans le cadre de l’engagement de l’entreprise à dépenser 1,3 milliard d’euros (1,9 milliard de dollars) à l’échelle mondiale dans la mise au point de semences de blé novatrices au cours des dix prochaines années. À ce jour, Bayer a investi 24 millions de dollars dans le Centre d’amélioration du blé au Canada pour faire en sorte que les agriculteurs canadiens disposent des outils dont ils ont besoin.

« Notre objectif est de mettre au point des variétés hybrides de blé de printemps offrant un profil amélioré aux chapitres du rendement, de la stabilité du rendement, de la résistance aux maladies et de la productivité, tout en étant adaptées aux défis auxquels les producteurs font face dans l’Ouest du Canada, déclare Al Driver, président-directeur général de Bayer CropScience Inc. Avec l’ouverture du nouveau centre, on s’attend à ce que les programmes locaux d’amélioration du blé de Bayer engendrent des résultats qui profiteront aux agriculteurs canadiens d’ici six à huit ans. »

« Les innovations dans le domaine des semences qui verront le jour ici permettront aux agriculteurs d’acheter des semences de haute qualité adaptées aux conditions locales et d’ainsi obtenir des résultats optimaux d’un point de vue environnemental, social et économique », souligne Frank Terhorst, dirigeant mondial du groupe Semences.

Bayer a entrepris la construction du nouveau Centre d’amélioration du blé en septembre 2014. Maintenant achevé, l’établissement regroupe des laboratoires, des ateliers, des espaces de bureaux, de l’équipement et des locaux pour l’entreposage des semences. Il comptera de 15 à 20 employés à temps plein et saisonniers.

Bayer : La science améliore la vie
Bayer est une société internationale dont les principales activités sont concentrées dans les domaines des sciences de la vie liés aux soins de santé et à l’agriculture. Les produits et services de l’entreprise visent à améliorer le bien-être des personnes et leur qualité de vie. En même temps, le groupe crée de la valeur grâce à l’innovation, à la croissance et à la capacité bénéficiaire élevée. Bayer souscrit aux principes du développement durable de même qu’à son rôle d’entreprise socialement et moralement responsable. Lors de l’exercice financier de 2015, le groupe comptait environ 117 000 employés et a réalisé des ventes de 46,3 milliards d’euros. Les dépenses en capital ont été de 2,6 milliards d’euros, et les dépenses en recherche et développement, de 4,3 milliards d’euros. Ces chiffres tiennent compte des activités de Covestro, une entité indépendante spécialisée en polymères de pointe, inscrite en bourse le 6 octobre 2015. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.cropscience.bayer.ca

Personnes-ressources :

Derrick Rozdeba
Vice-président, Communications
403-723-7432

derrick.rozdeba@bayer.com

Tammy Melesko
Partenaire, Communications générales
403-723-7498

tammy.melesko@bayer.com

 

Énoncés prospectifs
Ce communiqué de presse peut contenir des énoncés de nature prospective fondés sur les suppositions et les prévisions actuelles de la direction de Bayer. En raison de risques, d’incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus, il pourrait y avoir d’importantes différences entre les résultats, la situation financière, le développement ou le rendement à venir de l’entreprise et les prévisions que contient le présent communiqué. Ces facteurs sont notamment ceux dont il est question dans les rapports publics de Bayer publiés sur le site Web de Bayer à l’adresse www.bayer.com. L’entreprise n’assume aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à la mise à jour de ces énoncés prospectifs ou à leur représentation exacte d’événements ou de développements futurs.

 

copyright-bayercropscience-r