Alert icon You’ve been geo-located to Saskatchewan province. Please ensure this is representative of where your farm resides. If not, please select the correct province. Sorry we cannot determine your location. To accurately serve you better, please choose your province below. Close icon

Select your preferred language.

Choisissez votre langue préférée

mercredi, février 5, 2020

Mise à jour sur le taupin

Au stade larvaire, les taupins se nourrissent de cultures céréalières et d’herbes. Chaque taupin est capable de manger au moins deux jeunes plants par année, selon les conditions ambiantes et leur stade de développement.

Puisque les taupins restent à l’état de larve pendant trois à cinq ans, ils peuvent demeurer au même endroit de nombreuses années. Les champs peuvent donc contenir des taupins à différents stades de leur cycle de vie. Et comme ils se nourrissent principalement d’herbes, les taupins vivent souvent dans d’anciens champs de foin ou de céréales. On les retrouve aussi après la jachère estivale et ils préfèrent les sols de texture moyenne à fine et les buttes. Ils remontent à la surface lorsque la température des sols est supérieure à 10 °C, ce qui explique qu’ils soient surtout présents aux mois de mai et de juin. Ils se retirent plus profondément dans le sol lorsque les températures deviennent plus chaudes et que le sol s’assèche (généralement autour de 25 °C en juillet).

Image du cycle de vie de l’élatéridé. Durant l’été, les œufs sont pondus, ils éclosent et deviennent des larves. Ils demeurent en larves de 3 à 5 ans jusqu'à ce qu'ils se transforment en adultes à l'automne. Les adultes hivernent puis sortent du sol au printemps.

LES DOMMAGES CAUSÉS PAR LES TAUPINS PEUVENT SOUVENT PASSER INAPERÇUS OU ÊTRE MAL DIAGNOSTIQUÉS, PARTICULIÈREMENT QUAND IL Y A UNE RÉDUCTION DU NOMBRE DE PLANTS PLUTÔT QUE DES PARCELLES VIDES.

Champ de céréales avec des plaques mortes où l'on peut voir les dégâts du ver fil de fer.

Lorsque l’alimentation des taupins est abondante et concentrée, vous remarquerez peut-être des parcelles vides dans votre culture de céréales, dans des sols bien drainés de texture moyenne à fine et dans les buttes (même s’il est possible de retrouver les taupins dans des sols plus durs lorsque les populations sont nombreuses). Très souvent, vous trouverez les populations de taupins dans le sol en creusant autour des parcelles vides.

La meilleure méthode pour surveiller les populations de taupins est de compter le nombre de plants et de creuser pour les trouver. Les semences endommagées par les taupins sont souvent évidées et les jeunes plants peuvent présenter des trous et une tige déchiquetée causant un flétrissement et des parties aériennes décolorées.

Par le passé, pour déterminer si un champ était contaminé par les taupins, on pouvait avoir recours à un appât sous forme de boulettes. Ces appâts peuvent être utilisés pour indiquer si les taupins sont présents dans un champ et révèlent également la profondeur à laquelle ils sont présents. Cependant, il n’existe actuellement aucun seuil économique d’intervention basé sur ces appâts. Si vous les utilisez, assurez-vous qu’ils sont placés sur les côtés des élévations et enterrés entre 10 et 15 cm de profondeur à des températures de plus de 10°C.

Élatéridés et larves dans le sol.
Bayer Logo Bayer Seed Growth Logo Raxil Pro Shield Logo Trilex Evergol Shield Logo