Alert icon You’ve been geo-located to Saskatchewan province. Please ensure this is representative of where your farm resides. If not, please select the correct province. Sorry we cannot determine your location. To accurately serve you better, please choose your province below. Close icon

Select your preferred language.

Choisissez votre langue préférée

jeudi, août 26, 2021

Bayer choisit 100 jeunes leaders du monde entier pour son 5e Sommet biennal des jeunes en agriculture, dont le thème sera « Nourrir une planète affamée »

Bayer choisit 100 jeunes leaders du monde entier pour son 5e Sommet biennal des jeunes en agriculture, dont le thème sera « Nourrir une planète affamée »

Les 100 délégués, qui représentent 44 pays, participeront en novembre à un forum virtuel mondial.
Les délégués travailleront aussi avec le Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN) des Nations Unies et Babele dans le cadre du programme YAS University de dix semaines qui suivra le forum, au cours duquel ils bénéficieront d’un mentorat offert par des leaders de l’industrie, des agriculteurs et d’anciens participants au Sommet.
Les délégués canadiens proposeront des solutions en matière d’emballages alimentaires et de pratiques agricoles durables.

Calgary, 26 août 2021 – Cent délégués de plus de 44 pays participeront en novembre prochain au Sommet des jeunes en agriculture de 2021 tenu par Bayer. Pour le forum et la conférence biennale mondiaux, Bayer a choisi des jeunes leaders de 18 à 25 ans qui se passionnent pour l’agriculture mondiale durable pour leur donner l’occasion d’apprendre et de collaborer avec d’autres pour trouver des solutions aux problèmes qui menacent la sécurité alimentaire. Les délégués de cette année ont été choisis parmi plus de 2 000 candidats représentant près de 100 pays.

Deux Canadiennes qui font partie de la délégation de cette année, soit Emily Robb, de Brandon (Manitoba), et Amanda Hardman, de Stony Plain (Alberta), présenteront leurs solutions scientifiques. Les deux jeunes femmes ont reçu des récompenses pour leurs recherches à l’Expo-sciences pancanadienne et sont membres actives de 4-H Canada, importante organisation axée sur le développement du leadership chez les jeunes.

« Ma participation au Sommet des jeunes en agriculture me permettra d’acquérir des connaissances scientifiques poussées sur les pratiques agricoles régénératives et la durabilité », a affirmé Emily. Ses travaux de recherche actuels sont fondés sur son intérêt pour les écosystèmes gérés et l’application de pratiques écologiques à la production agricole durable, surtout l’optimisation économique des nutriments dans la production de roquette hydroponique. « Je veux favoriser le changement en agriculture et serai motivée par ma passion pour le domaine pendant la première année de mon baccalauréat en sciences en agroécologie à l’Université du Manitoba, et au-delà. » 

Pour être choisis pour participer au Sommet, les délégués de cette année ont présenté des idées de projet et des exemples de leurs activités de sensibilisation ayant trait au thème global du Sommet, « Nourrir une planète affamée ».

L’idée de projet d’Amanda pour le Sommet des jeunes en agriculture porte surles emballages alimentaires biodégradablespour remplacer les emballages en plastique en forme de coquille. Ses prototypes sont faits de nanocristaux dérivés de sous-produits de bois et de blé (pulpe). « Je comprends l’écart qui sépare les consommateurs urbains et nos producteurs agricoles, et je désire passionnément mettre mes expériences et plateformes à profit pour combler cet écart, a affirmé Amanda. En plus de m’intéresser aux emballages, j’adore partager les fantastiques histoires entourant l’agriculture au Canada. » Amanda amorce sa deuxième année d’études en agriculture durable à l’Université de l’Alberta. 

« Le Sommet des jeunes en agriculture est une initiative unique qui permet à de jeunes leaders de mener leurs concepts révolutionnaires au niveau suivant, a déclaré Al Driver, chef national de la Division Crop Science de Bayer au Canada. Nous avons besoin des idées, de la passion et des opinions des jeunes pour concevoir des solutions axées sur l’agriculture durable partout dans le monde. » 

Le 5e Sommet biennal des jeunes en agriculture de cette année sera le premier à être virtuel et aussi le premier à être associé à un générateur d’idées virtuel appelé YAS University. Dans le cadre du programme YAS University, les délégués continueront d’améliorer leurs aptitudes en affaires et en communication, bénéficieront de l’encadrement de mentors et devront faire des travaux hebdomadaires pour peaufiner leurs propres concepts de projet pendant dix semaines après le Sommet, à compter de janvier 2022. À la fin du programme, les délégués auront l’occasion de présenter leurs idées de projet à un groupe d’experts pour gagner des prix. Pour le forum de cette année, le partenariat de Bayer avec le Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN) des Nations Unies et la société de technologie Babele rend possible l’expérience unique du programme YAS University.

Pour en savoir davantage sur le Sommet des jeunes en agriculture de 2021 et voir la liste complète des délégués choisis, consultez le site www.youthagsummit.com et suivez #AgvocatesWithoutBorders sur Twitter et le Sommet des jeunes en agriculture (@youthagsummit) sur la page Instagram du Sommet.

À propos du Sommet mondial des jeunes en agriculture
Le mouvement du Sommet mondial des jeunes en agriculture est un regroupement de jeunes leaders qui défendent l’agriculture durable et la sécurité alimentaire, et qui travaillent à réduire l’écart de compréhension entre les producteurs et les consommateurs. Chaque deux ans, 100 délégués sont sélectionnés pour participer au Sommet. Les éditions précédentes ont eu lieu au Canada, en Australie, en Belgique et au Brésil. En raison des restrictions liées à la COVID-19, le sommet de cette année est le premier événement entièrement virtuel.

À propos du Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN) des Nations Unies
Le Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN) des Nations Unies a été créé en 2012 sous les auspices du Secrétaire général de l’ONU. Le SDSN mobilise l’expertise scientifique et technologique mondiale pour promouvoir des solutions pratiques pour le développement durable, y compris la mise en œuvre des Objectifs de développement durable et de l’Accord de Paris sur le climat. Pour de plus amples renseignements, visitez le www.unsdsn.org. 

À propos de Bayer
Bayer est une société internationale dont les principales activités sont concentrées dans les sciences de la vie, soit les soins de santé et la nutrition. Ses produits et services visent à contribuer à l’épanouissement des gens et de la planète tout en soutenant les efforts déployés pour surmonter les défis de taille que présentent la croissance et le vieillissement de la population mondiale. Bayer souscrit au principe de développement durable et de retombées positives de ses activités. En même temps, le groupe vise à accroître sa capacité bénéficiaire et à apporter de la valeur grâce à l’innovation et à l’expansion. La marque Bayer est reconnue partout dans le monde pour la fiabilité et la qualité de ses produits. Lors de l’exercice financier de 2020, le groupe comptait environ 100 000 employés et a réalisé des ventes de 41,4 milliards d’euros. Les dépenses en recherche et développement, avant effets exceptionnels, ont été de 4,9 milliards d’euros. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez www.bayer.ca.

Personnes-ressources :

MediaCanada@bayer.com