Select your preferred language.

Choisissez votre langue préférée

« Back to Faites croître vos connaissances

mardi, août 21, 2018

Conseils pour réaliser l’application de fongicide la plus efficace qui soit

l’application de fongicide

Si vous cultivez du blé ou de l’orge et souhaitez obtenir de meilleurs rendements, des poids au boisseau plus importants et des grains de meilleure qualité tout en diminuant les pertes liées aux maladies, l’utilisation appropriée d’un fongicide devrait faire partie de la planification de votre saison de croissance. Les recherches ont démontré qu’un fongicide favorisait l’atteinte de ces objectifs, était économique et augmentait le rendement à l’acre.




Quand et comment devez-vous utiliser un fongicide pour réaliser ces objectifs ?

Si votre récolte n’est pas traitée, elle est vulnérable aux maladies

Si votre récolte n’est pas traitée, elle est vulnérable aux maladies


Comment agit un fongicide

Un fongicide est un outil préventif — ce qui veut dire qu’afin d’optimiser son impact, vous devez l’appliquer avant que survienne le moindre problème. Les herbicides ne fonctionnent pas de la même façon — lorsque vous voyez un problème, vous appliquez l'herbicide pour le résoudre.

Connaître les risques de maladies possibles

Puisque vous ne pouvez pas appliquer de fongicide après avoir constaté un problème, vous devez être en mesure de prévoir quelles maladies sont susceptibles d’affecter vos plants. Vous pourrez alors appliquer le bon fongicide de façon préventive.

Les maladies les plus inquiétantes pour les producteurs canadiens de blé et d’orge sont les suivantes :

  • Maladies de la rouille comme la rouille jaune
  • Maladies de taches foliaires comme la tache auréolée et la tache des feuilles
  • Les maladies de l’épi comme la fusariose de l’épi (FHB)

Cultivez vos connaissances : les maladies des céréales


Comprendre comment les maladies se transmettent

Puisque de nombreuses maladies fongiques sont transmises par les semences, l’utilisation de semences traitées avec un fongicide est la première chose à faire pour prévenir les maladies. Vous devrez peut-être aussi appliquer un fongicide séparément pour prévenir l’infection qui pourrait provenir des spores qui se trouvent dans les résidus de culture ou dans le sol, ou encore des spores de champs voisins transportés par le vent.

Pour déterminer s’il faut appliquer le fongicide après la plantation, prenez en considération la vulnérabilité de la variété de vos plants et portez une attention particulière aux conditions météorologiques qui peuvent rendre vos plants plus ou moins vulnérables aux maladies.

Trouver le meilleur moment pour appliquer le fongicide peut augmenter le rendement de vos récoltes.

Trouver le meilleur moment pour appliquer le fongicide peut augmenter le rendement de vos récoltes.



Planification de l’application de fongicide pour une menace spécifique

De nombreux agriculteurs ont l’habitude d’appliquer la moitié de la dose de fongicide en même temps qu’ils appliquent l’herbicide, mais le chercheur scientifique Kelly Turkington d’Agriculture et Agroalimentaire Canada estime qu’il existe peu de preuves pour soutenir cette pratique.

 Kelly Turkington d’Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Surveiller la rouille jaune tôt en saison Selon M. Turkington, les cultivateurs devraient chercher à dépister la rouille jaune au moment de l’application de l’herbicide, parce que cette maladie peut être la première à apparaître. Si vous ne voyez aucun signe de sa présence, appliquer une dose complète de fongicide et la dose d’herbicide habituelle.
  • L’application au stade de la feuille étendard protège le remplissage des grains Il peut être rentable d’appliquer le fongicide au stade de la feuille étendard — cela protège la dernière et les avant-dernières feuilles, qui sont responsables du remplissage des grains. L’inconvénient est que cela ne protège pas contre les maladies de l’épi.
  • Fenêtre d’application étroite pour les maladies de l’épi Protéger les plants contre la fusariose de l’épi (FHB) et les autres maladies de l’épi peut s’avérer délicat parce que les fenêtres d’application sont étroites. Toutefois, si on y parvient, on protège aussi les plants contre les maladies des feuilles.



Conseil pour le blé : appliquer le fongicide sur le blé lorsque 15 % de la récolte est en fleur, peu de temps après la fin de l’épiaison.

Conseil pour l’orge : le bon moment pour appliquer le fongicide sur l’orge est vraiment court. La floraison commence avant que l’épi ne soit entièrement sorti de la gaine, alors surveillez les plants attentivement et soyez prêts à pulvériser rapidement.



Les résultats des essais peuvent guider l’application

Bayer a mené plus de 100 essais sur le terrain dans les Prairies au cours des huit dernières années afin de connaître le meilleur moment pour appliquer le fongicide. Prenez connaissance des résultats dans votre région à : itpaystospray.ca.

Consultez les recommandations sur les meilleures périodes d’application.

Adaptez votre équipement pour optimiser l’efficacité de l’application

Assurez-vous que votre pulvérisateur est réglé pour l’application de fongicide ; pour de meilleurs résultats, les fongicides doivent habituellement couvrir les plants. Pour un plus grand impact, faites entrer le fongicide en contact avec les épis, les tiges et les feuilles. Tom Wolf, un spécialiste de la pulvérisation affirme qu’un volume d’eau approprié est l’aspect le plus important pour assurer une bonne distribution du produit.

En fonction de la maladie et de la couverture requise, apporter des ajustements minimes à votre équipement de pulvérisation peut garantir son efficacité. Si vous souhaitez maximiser l’efficacité de votre fongicide, consultez les recommandations de Wolf en matière d’équipement. Son site Web, sprayers101.com, offre des conseils sur les différents types de buses et d'écartement, la taille des gouttelettes, le débit, l'angle de pulvérisation, et beaucoup plus.

Protégez la valeur de votre blé

Tom Wolf, un spécialiste de la pulvérisation