Alert icon You’ve been geo-located to Saskatchewan province. Please ensure this is representative of where your farm resides. If not, please select the correct province. Sorry we cannot determine your location. To accurately serve you better, please choose your province below. Close icon

Select your preferred language.

Choisissez votre langue préférée

« Back to Faites croître vos connaissances

lundi, juin 7, 2021

Dommage causé par l’ammoniac anhydre sur le maïs

A rotary hoe in a field.

Introduction

Les applications d’ammoniac anhydre rapprochées du semis du maïs peuvent endommager les plantules dans certaines conditions. Les conditions froides et sèches favorisent davantage la présence de dommages par l’ammoniac anhydre sur le maïs. Il est possible de minimiser les risques de dommage en gardant la semence/plantule la plus éloignée possible de l’ammoniac anhydre, que ce soit dans le temps ou dans l’espace.

Brûlure de l’ammoniac anhydre sur le maïs

L’ammoniac anhydre brûle les racines du maïs si la plantule entre en contact avec des concentrations élevées d’ammoniac libre (NH3). L’anhydre injecté dans le sol est rapidement converti en ammoniaque (NH4+) en se liant aux ions d’hydrogène. Une grande part d’ions d’hydrogène provient des molécules d’eau et une autre part provient des sites d’échanges de cations dans le sol. Lorsque les ions d’hydrogène se détachent de la molécule d’eau, il ne reste que les ions d'hydroxyde (OH-). Cette réaction augmente temporairement le pH du sol au point d’injection et libère un peu d’ammoniac libre, ce qui peut causer des dommages ou brûler (Figure 1). Des concentrations élevées en ammoniac et un pH élevé dans la bande anhydre ralentissent d’abord la conversion de l’ammoniac en nitrate. Les microbes du sol convertissent l’ammoniac en nitrates. Lors du processus de nitrification, la conversion de NH4+ en NO3-, l’hydrogène libre diminue le pH du sol; l’effet net d’une application d’ammoniac anhydre est de diminuer le pH du sol.

Brûlure d’ammoniac anhydre sur la radicule du maïs

Figure 1. Brûlure d’ammoniac anhydre sur la radicule du maïs. [Picture from agKnowledge Alert “Anhydrous Ammonia Injury to Corn” 2015 – source unknown]

Dommages causés par l’ammoniac anhydre

Les dommages sur le maïs peuvent être observés dans la bande d’injection de l’ammoniac et entraîner une mauvaise émergence. Cette réaction de la culture peut souvent être observée en suivant le parcours de l’application de l’ammoniac anhydre dans le champ. Les dommages d’ammoniac anhydre se traduisent souvent en une levée inégale des plantules, en des plants qui poussent lentement et des plantules qui flétrissent lorsque les conditions climatiques sont plus sèches. Le dommage causé par l’ammoniac anhydre est habituellement plus prononcé si le climat est sec, car le système racinaire des plantules endommagées se développe plus lentement ou les racines deviennent « trapues », ce qui restreint l’absorption de l’eau (Figure 2).

Même dans les sols secs, la conversion de l’ammoniac en ammonium survient rapidement. Par contre, la nitrification peut survenir relativement lentement lorsque les sols sont secs et frais. Les racines très endommagées noircissent et peuvent sembler être brûlées. Si le champ est très endommagé, les décisions de réensemencement basées sur la population et sur les coûts de la semence et du réensemencement doivent être prises dès que possible.

Attention de ne pas endommager la culture en effectuant l’application en bande de l’ammoniac anhydre. Les vapeurs peuvent endommager les feuilles de maïs si l’ammoniac est libéré des couteaux d’injection si ceux-ci sont trop près ou à la surface du sol. Si seulement une partie des feuilles de maïs sont endommagées, habituellement elles se rétablissent des dommages. Il n’y a aucun avantage à placer l’azote en bandes près de la semence de maïs. C’est plus facile d’injecter l’azote au milieu de l’entre-rang. Les racines du maïs atteindront l’entre-rang à un stade de croissance assez hâtif (environ à V8 pour un espacement de 30 pouces).

Racines de maïs “Trappues” causé par un dommage dû à l’ammoniac anhydre

Figure 2. Racines de maïs “Trappues” causé par un dommage dû à l’ammoniac anhydre. [Picture from agKnowledge Alert “Anhydrous Ammonia Injury to Corn” 2015 – source unknown]

Prévenir les dommages causés par l’ammoniac anhydre

De nombreux facteurs déterminent le risque de dommage par l’ammoniac. Plusieurs lignes de conduite peuvent aider à minimiser les dommages causés par une application d’ammoniac anhydre avant le semis du maïs. Pour diminuer les risques, appliquer les taux moins élevés d’ammoniac lorsque les conditions de sol sont favorables. Injecter à une profondeur supérieure à cinq pouces et appliquer l’anhydre en bandes latérales au rang de maïs. Pour minimiser le déplacement vers le haut de l’ammoniac et d’endommager la semence, s’assurer que le sol est bien fermé après le passage du couteau. L’injection de l’ammoniac laisse une zone concentrée en ammoniac d’environ quatre pouces de rayon. Dans les sols secs, l’ammoniac se déplace en s’éloignant du point d’injection. La zone de concentration, initialement ronde, peut prendre une forme oblongue. Dans les sols trempés, le couteau d’injection peut laisser un résidu d’ammoniac sur les côtés. Lorsque le sol trempé commence à sécher, l’ammoniac peut remonter par le sillon du couteau. Pour ces raisons, il est préférable de ne pas semer au-dessus des bandes d’injection peu profondes. Attendre le plus longtemps possible pour semer après l’application d’ammoniac anhydre peut aussi aider à minimiser les risques de dommages.

Sources

Sawyer, J. 2009. Corn seedling damage from ammonia. Iowa State University Integrated Crop Management News. https://crops.extension.iastate.edu.

Sawyer, J. 2019. Tips help with delayed anhydrous application. Iowa State University Integrated Crop Management News. https://agupdate.com.

Housman, J. 2020. Field notes: The spring anhydrous ammonia application landscape. AgriNews. https://www.agrinews-pubs.com.

 

Déclarations légales

La performance peut varier d’un endroit à l’autre et d’une année à l’autre, car les conditions locales, le sol et les conditions climatiques peuvent varier. Les producteurs devraient évaluer les données de plusieurs endroits et années lorsque possible et devraient prendre en considération les impacts de ces conditions sur leurs champs.

 

Mélanges en réservoir: L’utilisateur doit être en possession des directives homologuées pour chaque produit au moment de l’application. Se conformer aux directives d’utilisation, incluant les doses, les précautions et restrictions pour chaque produit utilisé dans le mélange en réservoir. Bayer n’a pas testé la compatibilité ou la performance de toutes les formulations des produits des mélanges en réservoir autre que ceux mentionnés par le nom de la marque. Toujours évaluer la compatibilité des mélanges en réservoir en mélangeant de petites quantités à l’avance. Bayer et la Croix Bayer sont des marques de commerce de Bayer Group. Utilisés sous licence. Toutes les autres marques de commerce sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Bayer CropScience inc. est membre de CropLife Canada ©2021 Bayer Group. Tous droits réservés. 4010_S5_CA