Alert icon To accurately serve you better, please choose your province. Sorry we cannot determine your location. To accurately serve you better, please choose your province below. Close icon

Select your preferred language.

Choisissez votre langue préférée

« Back to Faites croître vos connaissances

mardi, mars 9, 2021

L’examen des racines pour dépister la chrysomèle des racines du maïs

Introduction

L’examen des racines est un élément important d’une stratégie de gestion de la chrysomèle des racines du maïs (CRM), et il est utile pour évaluer la gravité de l’infestation ainsi que l’efficacité des différentes mesures de lutte. Les observations devraient être effectuées durant la période optimale et notées sur l’échelle de 0 à 3 des dommages aux nœuds (NIS) créée à l’Université d’État de l’Iowa.

Période optimale

Les dommages causés aux racines par la CRM atteignent un sommet quand la majorité des larves ont complété leur troisième stade larvaire, ce qui coïncide le plus souvent avec la sortie des panicules du maïs, en juillet ou août. Mais cela peut aussi se produire dès juin, quand les températures du printemps et du début de l’été ont été supérieures à la moyenne. Généralement, la période optimale d’évaluation des racines dure de deux à trois semaines. Un examen effectué trop tôt peut amener à sous-estimer l’importance des dommages éventuels. À l’inverse, les racines déterrées après l’émergence des adultes sont souvent plus difficiles à nettoyer et à noter, compte tenu de la repousse des racines.

Considérations applicables à l’examen des racines

  • Déterrez les mottes racinaires de cinq plants de maïs consécutifs dans au moins trois sites choisis aléatoirement dans le champ. Si l’objectif est d’évaluer l’efficacité de différents traitements contre la CRM, déterrez plusieurs systèmes racinaires par traitement.
  • Déraciner des plants de maïs ne possédant aucun caractère biotechnologique de protection contre la CRM ou des plants situés en zone n’ayant reçu aucun insecticide appliqué au sol peut aider à déterminer le degré général d’infestation.
  • Si peu de larves de CRM sont présentes dans cette zone non protégée, il est probable que les résultats seront semblables dans les zones traitées et qu’il est donc inutile de creuser ailleurs.
  • Il peut être utile de couper la partie supérieure des plants 30 à 60 cm (1 à 2 pieds) au-dessus du système racinaire pour faciliter les manipulations (les sortir du champ, les faire tremper, etc.).
  • Identifiez correctement chaque système pelote racinaire par traitement, s’il y a lieu. Pour ce faire, on peut utiliser un marqueur permanent pour écrire sur un morceau de ruban adhésif placé quelques centimètres en dessous de l’endroit où la tige a été coupée.
  • Au lieu de déraciner les plants individuellement, il est souvent préférable de creuser un grand secteur de forme ovale autour des cinq plants. Il est alors plus facile de détacher la terre qui adhère aux plants et de séparer ceux-ci sans endommager les masses racinaires.

Lavage

Le lavage effectué immédiatement après le déracinement risque d’entraîner la perte de certaines des plus petites racines dans la terre; par conséquent, il est conseillé de faire tremper les systèmes racinaires dans une cuve d’eau pendant au moins 30 minutes pour aider à détacher la terre collée aux racines avant le lavage. Si des larves ou des pupes de chrysomèles sont présentes dans la masse racinaire, elles flotteront à la surface de l’eau durant le trempage.

Lavez soigneusement les racines à l’aide d’une laveuse à pression ou d’un boyau d’arrosage résistant. Pour éviter d’endommager les racines, réglez la laveuse à pression à puissance minimum. Une fois lavées, les racines peuvent être notées.

Évaluation des racines

Pour procéder à l’évaluation, soulevez doucement les racines à chaque nœud et cherchez attentivement tout signe de dommages et de sectionnement des racines causés par les chrysomèles. Les trois nœuds situés le plus haut doivent être évalués en commençant par le nœud le plus haut dont les racines ont au moins 4 cm (1,5 po) de longueur. Le processus d’évaluation des dommages ne s’applique pas aux racines d’ancrage. Pour attribuer un indice de dommages à un système racinaire, évaluez l’importance des lésions à l’aide de l’échelle NIS de 0 à 3 de l’Université d’État de l’Iowa (tableau 1). Si le système racinaire présente beaucoup de repousses, il pourrait être nécessaire de l’enlever pour évaluer plus précisément les dommages causés au système racinaire d’origine. Les dommages se présentent sous la forme de petites lésions brunes (figure 1A).

Si les lésions observées dans la figure 1A représentaient l’étendue des dommages au système racinaire, un indice NIS de 0,05 serait attribué. Dans les cas les plus graves, les larves peuvent creuser des galeries; ces dommages ne sont pas présentés à la figure 1.

Étendue des dommages sur le système racinaire.

Figure 1A. Étendue des dommages sur le système racinaire.

La figure 1B présente une pointe de racine endommagée par la CRM. La racine dépasse 4 cm (1,5 po), donc, si cette lésion représentait l’étendue des dommages à la masse racinaire, un indice NIS de 0,08 serait attribué. Si cette racine avait été sectionnée à moins de 4 cm (1,5 po) de la couronne du plant, un indice NIS de 0,1 aurait été attribué. À noter la repousse caractéristique des racines immédiatement au-dessus de la blessure dans la figure 1B.

Les pointes de racine ont été dévorées par la CRM.

Figure 1B. Les pointes de racine ont été dévorées par la CRM.

La figure 1C présente les trois nœuds utilisés pour l’évaluation. Sur le premier nœud, environ 50 % des racines ont été sectionnées à moins de 4 cm (1,5 po) de la couronne. Sur le deuxième nœud, 100 % des racines ont été sectionnées à moins de 4 cm (1,5 po) de la couronne. Sur le troisième nœud, 75 % des racines ont été sectionnées. Un indice NIS de 2,25 a été attribué à cette pelote racinaire.

Les trois nœuds qui ont servi à l’évaluation des dommages par la CRM.

Figure 1C. Les trois nœuds qui ont servi à l’évaluation des dommages par la CRM.

La figure 1D présente une vue rapprochée de dommages importants causés par la CRM. Visuellement, ce type de dommages est différent d’une blessure mécanique susceptible de survenir au cours du creusage.

Racines fortement endommagées par la CRM.

Figure 1D. Racines fortement endommagées par la CRM.

Répercussions des résultats de l’évaluation sur les décisions de gestion

Généralement, dans de bonnes conditions de croissance, un indice NIS de 1,0 signifie qu’il faut s’attendre à des dommages économiques considérables. Dans des conditions défavorables, surtout en période de sécheresse, un indice NIS de 0,25 peut être suffisant pour annoncer des dommages économiques. Le choix des mesures de lutte contre la CRM doit tenir compte de la moyenne et de la constance des indices de dommages aux nœuds. La constance de la protection fait référence au pourcentage d’indices NIS inférieurs à 0,25, soit le seuil économique dans des conditions de sécheresse.

Tableau 1. Indice NIS des dommages aux racines causés par la chrysomèle des racines du maïs.

lndice NIS Description des dommages aux nœuds
0,00 Aucun dommage visible aux racines
0,05 Lésions aux racines
0,08 lmportantes lésions aux racines ou pointes de racine sectionnées à plus de 4 cm (1,5 po) de la couronne
0,10 10 % d'un nœuds sectionné (souvent une seule racine) à moins de 4 cm (1,5 po) de la couronne
0,25 25 % d'un nœuds sectionné à mains de 4 cm (1,5 po) de la couronne
0,75 75 % d'un nœuds sectionné à mains de 4 cm (1,5 po) de la couronne
1,0 Un nœuds complet sectionné à mains de 4 cm (1,5 po) de la couronne
1,5 Un nœuds complet et 50 % d'un autre nœuds sectionnes à moins de 4 cm (1,5 po) de la couronne
2,0 Deux nœuds complets sectionnés à moins de 4 cm (1,5 po) de la couronne
3,0 Trois nœuds complets sectionnés à moins de 4 cm (1,5 po) de la couronne (valeur maximale)

Références :

Oleson, J.D., Park, Y.L., Nowatzki, T.M., and Tollefson, J.J. 2005. Node-injury scale to evaluate root injury by corn rootworms (Coleoptera: Chrysomelidae). Journal of Economic Entomology. 98(1):1-8.

Énoncés légaux :