Alert icon To accurately serve you better, please choose your province. Sorry we cannot determine your location. To accurately serve you better, please choose your province below. Close icon

Select your preferred language.

Choisissez votre langue préférée

« Back to Faites croître vos connaissances

mardi, avril 6, 2021

Les effets du tassement latéral sur les plantules de maïs

Resulting corn root system due to sidewall compaction. Roots are flattened in a ‘tomahawk’ pattern following the seed trench.

Introduction

Le maïs possède un système racinaire fibreux. Tout obstacle rencontré sous la surface du sol par les racines coronales en début de saison nuit à leur développement et entraîne un retard de croissance des plantules de maïs. Les restrictions imposées aux racines peuvent avoir un effet durable sur la capacité des plants à réaliser leur plein potentiel de rendement. Au printemps, soyez patient et attendez que le temps se réchauffe pour créer des conditions de sol propices au semis. Avant de commencer les travaux, pensez à régler correctement le semoir pour éviter le problème de tassement latéral.

Les causes du tassement latéral

Le tassement latéral se produit lorsque les semis sont effectués dans un sol détrempé, et il correspond à tout phénomène de compactage et de lissage à l'intérieur et autour du sillon1. Les disques rayonneurs du semoir peuvent provoquer le lissage des parois du sillon, refermant les pores du sol et créant une barrière qui nuit à la croissance des racines des plantules (figure 1). Quand le sillon est correctement refermé, ses parois devraient être fissurées autour de la semence, ce qui favorise un bon contact avec le sol. Si la pression sur les roues plombeuses est trop forte, celles-ci ont tendance à trop compacter le sol autour du sillon. Si la semence est déposée trop près de la surface par rapport au positionnement des roues plombeuses, la zone de compactage se forme alors sous la semence et les racines ont de la difficulté à y pénétrer.

Effet du tassement latéral sur le système racinaire

Figure 1. Effet du tassement latéral sur le système racinaire. Les racines sont comprimées en forme de tomahawk le long du sillon.

Identifier les conditions de sol propices au semis

Les conditions de sol sont généralement considérées propices aux travaux quand on ne peut former une boule avec de la terre prélevée à une profondeur de 7,5 à 10 cm ou que la boule formée se brise facilement en tombant au sol. Une autre technique consiste à presser de la terre entre le pouce et les autres doigts pour tenter de former un ruban (figure 2); si le sol est prêt, vous ne parviendrez pas à former un ruban un tant soit peu résistant2.

Un ruban de terre entre vos doigts

Figure 2. Vérifiez l'humidité du sol en formant un ruban de terre entre vos doigts. Considérez que le champ est trop humide si vous parvenez à former un ruban de 7,5 cm ou plus avant qu'il ne casse2.

Tassement latéral au semis et en début de saison

Le phénomène du tassement latéral peut vous empêcher d'obtenir un bon contact sol-semence. Le positionnement trop peu profond des semences est souvent associé au problème de tassement latéral. Analysez la qualité du sillon pendant le semis. Creusez en travers des sillons de semis et cherchez des parois lisses, en forme de « V » ou luisantes créées par le disque rayonneur. De telles structures peuvent devenir dures comme une brique quand le sol s'assèche. Bien qu'elle ne donne pas toujours les résultats espérés, une pluie abondante peut remédier au problème de tassement latéral car il arrive qu'elle puisse ramollir suffisamment les parois pour permettre une certaine pénétration des racines peu après le semis.

Les plants dont la croissance racinaire a été restreinte présentent souvent des symptômes de carence nutritionnelle, même dans les sols dont les résultats d'analyses sont acceptables, parce que les racines sont incapables d'intercepter suffisamment de nutriments. Ce phénomène peut s'aggraver quand les plantules atteignent le stade de développement V3, moment où les réserves de la semence s'épuisent et à partir duquel le plant doit compter sur son système racinaire.

Le retard de croissance des plantules de maïs

Figure 3. Le retard de croissance des plantules de maïs en début de saison est souvent associé à des problèmes avec les racines. Prenez une pelle et évaluez la résistance du sol ainsi que le développement des racines coronales. Le sol sera dur dans les sillons secs, et les racines peuvent mourir si elles ne rencontrent aucun sol humide avant de se dessécher3.

Tassement latéral durant la saison de croissance

Les plants dont la croissance racinaire a été restreinte présentent souvent des symptômes de carence nutritionnelle, même dans les sols dont les résultats d'analyses sont acceptables, parce que les racines sont incapables d'intercepter suffisamment de nutriments. Ce phénomène peut s'aggraver quand les plantules atteignent le stade de développement V3, moment où les réserves de la semence s'épuisent et à partir duquel le plant doit compter sur son système racinaire.

Il arrive que le maïs présente les signes du « syndrome du maïs mou » (floppy corn syndrome) après un coup de vent en juin ou entre les stades V3 et V8. L'enracinement superficiel est souvent associé au tassement latéral et au semis trop près de la surface; dans ces situations, les racines sont incapables de pousser profondément et d'ancrer le plant. Évaluez le développement racinaire pour voir si les premières racines coronales sont mortes, ont flétri ou se sont décolorées avant d'avoir pu pénétrer les parois du sillon (figure 3)5. Ces symptômes ne sont pas associés aux dommages par les insectes ou les pesticides responsables de la verse dans le maïs.

Réglages de la machinerie visant à réduire le tassement latéral6

  • Tout en veillant à conserver la profondeur de semis voulue, réduisez la pression sur les roues de profondeur et les roues de couvre-sillons.
  • Résistez à l'envie d'augmenter la pression pour refermer le sillon; cependant, il peut être nécessaire d'appliquer une pression additionnelle dans les sols qui opposent plus de résistance.
  • Laissez des résidus sur le rang afin de limiter l'assèchement du sol et la contraction du sillon.
  • Réglez le semoir pour qu'il soit parfaitement horizontal ou légèrement incliné vers l'arrière, afin d'améliorer le contact sol-semence et la fermeture des sillons.
  • Envisagez l'utilisation d'un cultivateur pour ameublir le sol et refermer les sillons.
  • Envisagez l'utilisation d'une roue de couvre-sillons dentée pour fracturer les parois latérales du sillon.
  • Envisagez le jumelage d'une roue de couvre-sillons dentée avec une roue de couvre-sillons normale.
  • Décalez les roues de couvre-sillons (la roue dentée devant).
  • Une roue de couvre-sillons à longues dents risque d'assécher le sol; des roues de tassement et une chaîne de recouvrement peuvent être installées pour niveler le sol.

Sommaire

Surveillez les conditions pour éviter de semer dans des champs trop humides. Le tassement latéral nuit au développement des racines et ne peut être corrigé pendant la saison de croissance. L'attention portée aux réglages des semoirs à maïs permet de positionner les semences au meilleur endroit possible. Vérifier l'établissement des racines en début de saison si vous constatez que les plantules sont rabougries ou semblent souffrir d'une carence en nutriments.