Alert icon To accurately serve you better, please choose your province. Sorry we cannot determine your location. To accurately serve you better, please choose your province below. Close icon

Select your preferred language.

Choisissez votre langue préférée

« Back to Faites croître vos connaissances

vendredi, janvier 29, 2021

Gestion de la jambe noire du canola

La jambe noire (Leptosphaeria maculans) est un champignon transmis par les chaumes qui infecte les cultures de canola partout dans les Prairies. Les plants peuvent être infectés tout au long de la saison de culture. L’infection des plantules est la plus dommageable. Bien que la chaleur et l’humidité constituent des facteurs favorisant la maladie, la jambe noire peut être observée lors des années de sécheresse ou dans les régions sèches. L’adaptabilité de la jambe noire a conduit à une prévalence accrue dans la région de culture du canola au fil des années. En raison de la prévalence et de la gravité de la maladie, beaucoup d’efforts ont été consacrés à la sélection végétale.

La jambe noire a été détectée pour la première fois dans l’ouest du Canada en 1975. Les premières variétés de canola résistantes à cette maladie ont été semées au début des années 1990. Depuis, on a développé de nombreuses variétés de canola résistantes à la jambe noire. Récemment, on a observé une perte de résistance1.

  • Des inventaires annuels des maladies ont démontré que la jambe noire est présente dans la plupart des champs de canola de l’Ouest canadien d’une année à l’autre2, 3, 4
  • Des rotations plus courtes et un environnement chaud et humide peuvent mener à l’apparition de zones où la gravité de la maladie est accrue. Il peut y avoir la présence accrue de la jambe noire même au cours des années de sécheresse si les averses de pluie arrivent en temps opportun pour disperser les spores et que les plants sont infectés à un stade précoce de leur croissance.
  • • En cas d’infection grave, la perte de rendement peut atteindre 50 %1.

Cycle de la maladie

Diagramme circulaire du cycle de la maladie de la jambe noire du canola

Figure 1 : Cycle de la maladie de la jambe noire (L. maculans) sur le canola. Photos de Xuehua Zhang.

La jambe noire passe l’hiver sur des résidus de canola ou de moutarde infectés. Les spores sont libérées au printemps et le vent et la pluie les dispersent. Les spores peuvent causer une infection du canola à n’importe quel stade de la croissance. L’infection aux premiers stades de croissance, avant le stade de six feuilles, entraîne les effets les plus dévastateurs sur le rendement. Les spores infectent le canola au niveau de la feuille et la maladie se propage à travers le plant le long de la tige. Enfin, la tige est annelée à la base du plant (figure 1) 1. La prépondérance de l’annélation est un indicateur de la perte de rendement potentielle.

Identification de la maladie

Exemples de symptômes de la jambe noire apparaissant à différents stades de croissance du canola (cinq images de A à E)

Figure 2 : Symptômes de la jambe noire à différents stades de croissance du canola. A. Jambe noire sur les cotylédons, B. Jambe noire sur la feuille vraie, C. Croissance fongique vers la tige, D. Chancre de la tige, E. Jambe noire sur le canola mature. Photos de Xuehua Zhang.

Au début de l’infection, on observe des lésions blanches couvertes de pycnides noires pouvant apparaître à différents endroits sur le plant. La méthode optimale de déceler la jambe noire est d’effectuer une coupe transversale sous la base de la tige au moment de l’andainage. La jambe noire systémique apparaît sous forme de taches noirâtres dans la section transversale de la tige (figure 3). La jambe noire est évaluée selon l’incidence et la gravité. L’incidence est le pourcentage de plants infectés par champ. La gravité de la maladie, évaluée au niveau de la section transversale de la base de la tige, correspond à une cote sur une échelle de 0 à 5, 0 étant aucune infection et 5 étant une infection totale et la mort du plant. Il est possible d’estimer la perte de rendement d’un plant par la cote de gravité (tableau 1).

Séquence d’exemples montrant la gravité de la maladie de la jambe noire (0-5)

Figure 3. Échelle d’évaluation de la gravité de la maladie de la jambe noire, 0 étant une absence d’infection et 5 étant la mort du plant due à une infection. Photos de Xuehua Zhang.

Tableau 1. Estimation de la perte de rendement par cote de gravité.

Cote de gravité

Zone de section transversale noircie (%)

Estimation de la perte de rendement (%)

0

0

0

1

1-25

17.2

2

26-50

34.4

3

51-75

51.6

4

Plus de 75

68.8

5

Mort totale du plant

86.0

Source : Blackleg Severity and Yield Loss in Canola in Alberta, Canada, 2016 University of Alberta/Alberta Agriculture & Forestry.

Le Conseil du canola recommande l’échantillonnage de 50 à 100 plants représentatifs du champ. Pour calculer une estimation de la gravité de la maladie dans le champ, évaluez chaque plant recueilli en fonction de l’échelle d’évaluation de la maladie (Figure 3); additionnez le total; et divisez par le nombre de plants évalués pour trouver la moyenne du champ.

Efforts récents déployés en matière de sélection végétale

Il existe deux types de résistance qui agissent dans le plant de canola contre l’infection de la jambe noire : la résistance de gènes mineurs et la résistance de gènes majeurs.

La résistance de gènes mineurs agit contre toutes les souches de jambe noire en ralentissant l’infection dans le plant. Il s’agit d’une combinaison de nombreux gènes de la plante luttant contre l’infection de la jambe noire. Par contre, la résistance de gènes mineurs ne permet pas un contrôle total de la jambe noire. La résistance de gènes mineurs est prise en compte dans la cote de résistance au champ. Avant l’homologation, de nouvelles variétés de canola sont cultivées dans le cadre d’essais et comparées à une variété très sensible (cultivars Westar) (tableau 2). Voici les cotes obtenues :

Tableau 2. Cote de résistance au champ par rapport aux cultivars Westar hautement sensibles.

Cote de résistance au champ

Gravité en comparaison aux cultivars Westar

R (Résistant)

Jusqu’à 30 %

MR (Modérément résistant)

de 30 à 49 %

MS (Modérément sensible)

50-69%

S (Sensible)

70-100%

Source : Conseil canadien du canola, www.blackleg.ca.

La résistance de gènes majeurs prévient l’infection du plant causée par la race de jambe noire ciblée. Les gènes de résistance du plant doivent correspondre aux gènes infectieux de l’agent pathogène pour assurer la protection. Une perte de résistance se produit lorsque les niveaux d’infection d’une variété cotée « R » sont plus élevés que prévus. Ceci est souvent dû à un changement de la population de jambe noire dans le champ; les gènes de résistance ne correspondent plus aux gènes infectieux, ce qui permet à la jambe noire d’infecter les plants. La prévention de la propagation de l’infection repose alors sur une résistance de gènes mineurs.

Le Conseil canadien du canola a normalisé un système d’étiquetage pour la résistance de gènes majeurs. Ces étiquettes peuvent être utilisées par les entreprises de semences pour indiquer les groupes de résistance des variétés de canola.

Tableau 3 : Gènes majeurs identifiés par une étiquette de groupe de résistance

Étiquette du groupe de résistance

Gène(s) majeur(s) de la variété de canola

A

Rlm1 ou LepR3

B

Rlm2

C

Rlm3

D

LepR1

E1

Rlm4

E2

Rlm7

F

Rlm9

G

RlmS

H

LepR2

X

unknown

Source : Conseil canadien du canola, www.blackleg.ca

Consultez le guide mis à jour DEKALB® seed guide pour connaître les principales étiquettes de résistance de gènes majeurs des semences de canola DEKALBMD.

Gestion

Rotation des cultures

Les spores vivent sur le chaume; une fois qu’il se décompose, plusieurs spores meurent. Le Conseil canadien du canola recommande d’omettre les cultures de canola de la rotation pendant deux ans (et jusqu’à trois ans dans les régions où le niveau d’infection est élevé). Assurez-vous d’éliminer le canola spontané et les plants de moutarde dans les autres cultures, afin d’empêcher la jambe noire de se reproduire sur ces plants1. Une bonne rotation des cultures est particulièrement importante dans les régions où le climat est chaud ou humide, car ces conditions favorisent la propagation de la maladie.

Dépistage

Le dépistage est effectué au moment de l’andainage ou lors de la récolte si la récolte est faite par coupe directe. Il est plus facile de repérer la maladie à ces étapes. Il faut couper les tiges à la base de la racine et évaluer l’annélation de la tige. Il est recommandé de ramasser au moins 50 plants en formant un « w » dans le champ1

Tests en laboratoire

Pour trouver la résistance des gènes majeurs qui correspond aux races de jambe noire présentes dans le champ, les tiges de canola infectées sélectionnées peuvent être envoyées à un laboratoire afin qu’une analyse soit effectuée. L’étape de l’andainage est le meilleur moment pour recueillir les sections de tige, mais le chaume peut également être ramassé avant le semis. Le laboratoire peut déterminer s’il y a présence de jambe noire ainsi que les races. Le phénotype rapporté peut aider aux processus de sélection des semences. Faites correspondre les gènes d’avirulence (p. ex. AvrLm2) trouvés dans la majorité des races de jambes noires dans le champ avec le gène de résistance de la variété de canola (Rlm2 qui se trouve dans le groupe de résistance B). Dans cet exemple, les semences associées au groupe de résistance B correspondront aux races de jambes noires trouvées dans le champ, ce qui permet d’obtenir un meilleur taux de réussite grâce à la résistance de gènes majeurs. Pour obtenir plus d’informations sur l’échantillonnage, les analyses ou pour trouver un laboratoire près de chez vous, visitez le site Web du Conseil canadien du canola : www.blackleg.ca.

Sélection de variétés

  • Choisissez une variété de canola dotée d’une cote de résistance au champ « R » (Résistant).
  • S’il y a perte de résistance au cours des années précédentes et qu’on ne connaît pas la résistance de gènes majeurs, utilisez une variété différente ayant une résistance de gènes majeurs connue et envisagez d’effectuer des tests pour trouver les races de jambe noire.
  • Envisagez de faire correspondre la résistance de gènes majeurs de la semence de canola aux souches de jambe noire présentes dans le champ. L’analyse du chaume infecté de la culture de canola précédente peut aider à déterminer les souches de jambe noire dans un champ.

Communiquez avec votre représentant Bayer pour obtenir de l’aide relative à la gestion de la jambe noire dans votre exploitation agricole.

Sources

1 Conseil canadien du canola. 2020. Blackleg. Canola Encyclopedia. https://www.canolacouncil.org/canola-encyclopedia/diseases/blackleg/.

2 Harding, M.W., Daniels, G.C., Burke, D.A., Pugh, C.A., Hill, T.B., Zahr, K., Sarkes, A., et Feng, J. 2019. A survey for blackleg and sclerotinia stem rot on canola in Alberta in 2019. Inventaire des maladies des plantes au Canada 2020, Volume 100: Disease Highlights 2019, Canadian Journal of Plant Pathology, 42:sup1, 1-175, DOI: 10.1080/07060661.2020.1752524.

3 Peru, C., Ziesman, B., Cubbon, D., Giroyed, J., Easu, B., Friesen, S., Hicks, L., Ippolito, J., et al. 2019. Survey of canola diseases in Saskatchewan, 2019. 2019. Inventaire des maladies des plantes au Canada 2020, Volume 100: Disease Highlights 2019. Canadian Journal of Plant Pathology. 42:sup1, 1-175.

4 Peru, C., Ziesman, B., Cubbon, D., Giroyed, J., Easu, B., Friesen, S., Hicks, L., Ippolito, J., et al. 2019. Survey of canola diseases in Saskatchewan, 2019. 2019. Canadian Plant Disease Survey 2020 Volume 100: Disease Highlights 2019. Canadian Journal of Plant Pathology. 42:sup1, 1-175.

5 Hwang, S., Strelkov, S.E., Peng, G., Ahmed, H., Zhou, Q., and Turnbull, G. 2016. Blackleg (Leptosphaeria maculans) Severity and yield loss in canola in Alberta, Canada. Plants. pg. 5.

Gouvernement de l’Alberta Blackleg of canola - pest. https://www.alberta.ca/blackleg-of-canola-pest.aspx.

Source Web vérifiée le 2020-11-17.

Avis juridique

La performance peut varier d’un endroit à l’autre et d’une année à l’autre en fonction des conditions de croissance, du sol et des conditions climatiques locales. Dans la mesure du possible, les producteurs doivent évaluer les résultats de plusieurs parcelles sur plusieurs années et tenir compte de l’incidence de ces conditions sur les champs.

DEKALBMD est une marque déposée du Groupe Bayer. Les marques sont utilisées sous licence. © Groupe Bayer, 2020. Tous droits réservés.