Alert icon You’ve been geo-located to Saskatchewan province. Please ensure this is representative of where your farm resides. If not, please select the correct province. Sorry we cannot determine your location. To accurately serve you better, please choose your province below. Close icon

Select your preferred language.

Choisissez votre langue préférée

« Back to Faites croître vos connaissances

lundi, juin 7, 2021

Choisir le bon herbicide pour vos céréales

A rotary hoe in a field.

Toute application d’herbicide vise à maîtriser efficacement les mauvaises herbes. Voici les principales questions à se poser pour contrôler efficacement les mauvaises herbes dans les céréales.

La tolérance aux herbicides du blé, de l’orge et de l’avoine varie d’une culture céréalière à l’autre. Le blé d’hiver est le plus tolérant aux herbicides, suivi du blé de printemps, ensuite l’orge et l’avoine sont les moins tolérantes. 1 Le choix d’herbicides diminue avec la diminution de la tolérance des cultures. Aucun herbicide n’est homologué contre les graminées dans l’avoine; ceux-ci pourraient pourraient gravement endommager la culture. Le choix de l’adjuvant peut aussi varier selon la tolérance de la culture. Au moment de choisir un herbicide, bien vérifier quelles cultures sont homologuées et se conformer à l’étiquette pour les mélanges en réservoir et les additifs.

Prenez note des résultats des stratégies de désherbage précédentes.

Y avait-il des zones de mauvaises herbes mal contrôlées? Les plaques de mauvaises herbes mal contrôlées suggèrent souvent que celles-ci sont résistantes aux herbicides. Les risques de résistance aux herbicides sont plus élevés si un herbicide doté du même mode d’action est appliqué plusieurs années de suite et si un seul mode d’action efficace est utilisé contre une espèce de mauvaise herbe. Si certaines des plaques semblent être toujours mal contrôlées, récoltez et faites analyser les semences des mauvaises herbes douteuses pour la résistance aux herbicides; reconnaître la présence de mauvaises herbes résistantes aux herbicides vous aidera à choisir des herbicides efficaces plus tard.

La résistance aux herbicides se présente souvent sous la forme de plaques irrégulières de mauvaises herbes non contrôlées

Figure 1. La résistance aux herbicides se présente souvent sous la forme de plaques irrégulières de mauvaises herbes non contrôlées.

Pour évaluer la résistance aux herbicides, il s’agit de semer les semences des plantes ayant échappé au traitement herbicide et appliquer le même herbicide sur les plantes issues de ces semences. La méthode la plus facile de récolter les semences à évaluer est d’attendre que ces plantes montent en graines à la fin de l’été ou à l’automne. Si vous prévoyez récolter des semences pour les tester, n’appliquez pas de glyphosate en pré-récolte, ceci pourrait empêcher les semences de bien germer pour les tester. Les semences à analyser doivent être matures, sèches et décortiquées. Cette méthode ne change pas les résultats pour la saison en cours, mais peut aider pour la prise de décisions pour les saisons suivantes. Si vous n’avez pas pu récolter d’échantillons l’année passée, vous pouvez toujours planifier pour la prochaine culture de céréales. Rappelez-vous où étaient les échappées de mauvaises herbes et laissez en pousser quelques-unes. Par la suite, recouvrez la zone d’une bâche avant d’appliquer l’herbicide. Les semences peuvent donc être échantillonnées et analysées pendant une année sans céréale pour aider à prendre des décisions pour la prochaine culture de céréales. Rappelez-vous que le test de résistance se limite aux herbicides utilisés pour le test. Les mauvaises herbes peuvent être résistantes à un herbicide d’un groupe mais ne sont peut-être pas résistantes à d’autres familles d’herbicides du même groupe. 4

Consultez votre représentant Bayer ou l’agronome de votre détaillant pour de l’aide pour détecter la résistance aux herbicides.

Quelles sont les mauvaises herbes graminées présentes?

Les herbicides du Groupe 1 sont un bon choix pour supprimer les mauvaises herbes graminées dans le blé et l’orge sauf dans les champs où la résistance aux herbicides du Groupe 1 est problématique. Dans ce cas, les herbicides du Groupe 2 peuvent être un choix efficace contre les mauvaises herbes. Assurez-vous de choisir l’herbicide selon les mauvaises herbes dans le champ. Par exemple, l’herbicide VarroMD peut maîtriser efficacement le pied-de-coq, l’alpiste des Canaries, la sétaire verte et la folle avoine et réprime l’ivraie de Perse et la sétaire glauque.2

Y a-t-il des mauvaises herbes vivaces?

Il peut être possible d’appliquer un mélange en réservoir ou un prémélange pour supprimer les mauvaises herbes vivaces en même temps que les mauvaises herbes graminées. Étant donné que la croissance des mauvaises herbes vivaces peut reprendre à partir du système racinaire; un herbicide de contact qui contrôle les parties aériennes ne les supprime donc pas complètement. 5 Les herbicides systémiques transportés vers le système racinaire sont un meilleur choix pour supprimer les mauvaises herbes vivaces.

Les restrictions quant aux cultures subséquentes

Les restrictions quant aux cultures subséquentes sont aussi importantes pour le choix d’un contrôle contre les vivaces. Lire l’étiquette. Certains herbicides peuvent supprimer les mauvaises herbes vivaces sans imposer de restrictions pour le choix de la culture suivante. Par contre certains herbicides peuvent être résiduaire. Ce qui aide à prolonger le contrôle d’une mauvaise herbe mais peut parfois affecter une culture sensible l’année suivante. Planifiez d'avance. Si des cultures sensibles font partie de la rotation, guidez-vous sur l’humidité de l’année précédente et assurez-vous de respecter le délai de réensemencement requis avant de semer ces cultures.

Maîtrisez les mauvaises herbes à feuilles larges annuelles.

Il y a plusieurs options pour supprimer les mauvaises herbes à feuilles larges annuelles dans les céréales. Certaines de ces options doivent être appliquées avant la levée de la culture (herbicides des Groupes 3, 9, 14 ou 15). Au printemps, après la levée de la culture, les choix d’herbicides pour supprimer les mauvaises herbes à feuilles larges appartiennent aux Groupes 2, 4, 5, 6 et 27. Les mélanges en réservoir ou les prémélanges peuvent contenir plusieurs modes d’action pour un meilleur contrôle des mauvaises herbes et pour lutter contre la résistance. Supprimer les feuilles larges dans vos céréales peut aider à diminuer la banque de semences et la sévérité des prochaines infestations de mauvaises herbes.

Les herbicides sont habituellement plus efficaces sur les jeunes mauvaises herbes en croissance active. Pour les mauvaises herbes difficiles à supprimer ou les mauvaises herbes qui sont presque trop grosses pour être supprimées, la solution peut reposer sur un mélange en réservoir doté d’un mode d’action de plus. Par exemple, l’herbicide InfinityMD (bromoxynile et pyrasulfotole) peut supprimer le petit gaillet gratteron (un à trois verticilles), mais en utilisant l’herbicide InfinityMD FX (qui inclut une troisième matière active appartenant au Groupe 4, fluroxypyr) le gaillet gratteron peut maintenant être supprimé jusqu’au stade de neuf verticilles. 2 Cette recommandation ne s’applique peut-être pas aux biotypes résistants aux herbicides. Assurez-vous d’utiliser des mélanges en réservoir homologués ou approuvés, les volumes d’eau recommandés et de suivre les directives d’application de l’étiquette. Prenez note qu’à des températures élevées, les adjuvants additionnels peuvent endommager la culture.

Rappelez-vous que certains herbicides peuvent être antagonistes lorsqu’utilisés en mélange en réservoir. Un résultat commun occasionné par des effets d’antagonisme causés par l’ajout d’un herbicide qui serait incompatible est un contrôle inadéquat des mauvaises herbes. Si les deux produits appliqués ensembles peuvent causer un antagonisme lorsque mélangés en réservoir, les produits peuvent être appliqués à trois ou quatre jours d’intervalle pour prévenir l’effet antagoniste sur les mauvaises herbes graminées. 6 Une approche plus réaliste consiste à utiliser un prémélange homologué où le type de formulation règle le problème d’antagonisme. En mélange en réservoir, toujours se conformer à l’étiquette pour choisir le bon partenaire de mélange en réservoir et le bon adjuvant. Bayer fournit une liste de tous les partenaires de mélange en réservoir appropriés pour chaque herbicide Bayer ainsi que les directives additionnelles pour optimiser les résultats. La liste de mélanges en réservoir est sur https://www.cropscience.bayer.ca/en/Grower-Tools/Tank-Mix.

Quel est le rôle du SAM lorsqu’il est ajouté aux herbicides de Bayer dans les cultures de céréales?

Une solution de sulfate d’ammonium 40 % peut être ajoutée aux herbicides de Bayer à raison de 0,5 litre à l’acre pour un contrôle amélioré et plus uniforme des mauvaises herbes, comme lorsque les conditions de croissance sont plus fraîches. Ajustez la dose selon la concentration du SAM.

Employé avec l’herbicide VarroMD et l’herbicide Velocity m3, le SAM peut améliorer le contrôle de la folle avoine ou permettre de lutter contre le brome japonais et la sétaire glauque. Un surfactant non ionique peut être utilisé pour les mêmes avantages dans le blé dur où le SAM n’est pas conseillé. Le SAM peut aussi aider à atténuer une perte de contrôle en présence de conditions fraîches ou de nuits froides.

Avec l’herbicide TundraMD et l’herbicide InfinityMD, le SAM peut aider à supprimer le gaillet gratteron plus gros (stade de croissance quatre à six verticilles), la vergerette du Canada le soya spontané et la mauve à feuilles rondes et réprimer la grande herbe à poux et l’arroche étalée.

Avec l’herbicide InfinityMD FX, le SAM peut aider à supprimer la vergerette du Canada, le soya plus gros (jusqu’à la neuvième feuille trifoliée) et réprimer la grande herbe à poux et l’arroche étalée.

Sources

1 Soltani, N., Shropshire, C. et Sikkema, P. 2012. Response of spring planted cereals to pyroxasulfone. International Research Journal of Plant Science (ISSN: 2141-5447) Vol. 3(6) pp. 113-119, Août 2012.

2 Étiquettes des herbicides. 2020. https://www.cropscience.bayer.ca/Products/Herbicides

3 Mauvaises herbes analysées pour la résistance aux herbicides. Université de Guelph. https://www.plant.uoguelph.ca/resistant-weeds/..

4 Powles, S., Yu, Q. 2010. Evolution in action; plants resistant to herbicides. In Annual Review of Plant Biology, 2010. 61: 317-347.

5 Sikkema, P., Robinson, D., Johnson, E. 2021. Weed Science Short Course.

6 Patzer, K. 2011. Chemistry and Biology of ACCase Inhibitors- Group A1. 18 février 2011.

 

Déclarations légales

TOUJOURS LIRE ET SE CONFORMER AUX DIRECTIVES DE L’ÉTIQUETTE DES PESTICIDES. La performance peut varier d’un endroit à l’autre et d’une année à l’autre, car les conditions locales, le sol et les conditions climatiques peuvent varier. Les producteurs devraient évaluer les données de plusieurs endroits et années lorsque possible et devraient prendre en considération les impacts de ces conditions sur leurs champs.

 

Mélanges en réservoir: L’utilisateur doit être en possession des directives homologuées pour chaque produit au moment de l’application. Se conformer aux directives d’utilisation, incluant les doses, les précautions et restrictions pour chaque produit utilisé dans le mélange en réservoir. Bayer n’a pas testé la compatibilité ou la performance de toutes les formulations des produits des mélanges en réservoir autre que ceux mentionnés par le nom de la marque. Toujours évaluer la compatibilité des mélanges en réservoir en mélangeant de petites quantités à l’avance. Bayer, InfinityMD, TundraMD et VarroMD sont des marques de commerce de Bayer Group. Velocity est une marque de commerce de Bayer Group ou de son propriétaire de licence. Utilisés sous licence. Bayer CropScience inc. est membre de CropLife Canada ©2021 Bayer Group. Tous droits réservés. 1037_Q1_CA