Alert icon You’ve been geo-located to Saskatchewan province. Please ensure this is representative of where your farm resides. If not, please select the correct province. Sorry we cannot determine your location. To accurately serve you better, please choose your province below. Close icon

Select your preferred language.

Choisissez votre langue préférée

« Back to Faites croître vos connaissances

vendredi, juillet 9, 2021

Décisions de réensemencement du soya

soybean aphid

La décision de reprendre un semis de soya dont le peuplement est réduit peut être difficile à prendre. Il est important de comprendre la cause de la perte d'un peuplement pour éviter que le problème ne réapparaisse. Il est nécessaire d’évaluer la densité du peuplement ainsi que les pertes de plants. Tenez compte des conditions de l'assurance-récolte, de la date et des coûts associés au réensemencement, notamment ceux des semences, du carburant, de la main-d'œuvre et des autres intrants.

Évaluer le peuplement existant

Les situations qui peuvent conduire à un peuplement réduit dans le soya sont le lit de semence inadéquat, les mauvais réglages du semoir, la mauvaise qualité des semences, l’encroûtement du sol, le manque ou l’excès d’humidité dans le sol, les maladies des plantules, l’effet résiduel d’un herbicide et de nombreux facteurs environnementaux. Il est important de comprendre pourquoi un peuplement de soya est inadéquat si on souhaite éviter que le problème ne réapparaisse après le réensemencement. Un mauvais drainage de certains secteurs du champ, la présence de zones de sol sableux où l'humidité est insuffisante ou même le compactage du sol à divers endroits peuvent être à l’origine d’une réduction inégale du peuplement dans un champ. Avant de décider de réensemencer, évaluez la densité et l'uniformité du peuplement et estimez le potentiel de rendement du soya existant. Aux fins de l'évaluation du peuplement de soya, ne comptez que les plants ayant une bonne chance de survie. Les plants de soya sectionnés sous les cotylédons par la grêle ou pour une autre raison ne repousseront pas. Toutefois, les plants de soya dont les feuilles n’ont été que moyennement endommagées peuvent se rétablir sans effet important sur le potentiel de rendement.

TABLEAU 1. LONGUEUR DE RANG CORRESPONDANT À 1/1 000E D’ACRE, SELON L’ESPACEMENT ENTRE LES RANGS.
Espacement entre les rangs Longueur de rang correspondant à
1/1 000e d’acre
Centimètres Pouces Mètres Pieds et pouces
38 15 10,6 34 pi 10 po
51 20 7,9 26 pi 2 po
56 22 7,3 23 pi 10 po
76 30 5,3 17 pi 5 po
91 36 4,4 14 pi 6 po

Pour évaluer la densité d’un peuplement semé en rangs de 76 cm (30 po), comptez le nombre de plants sur 5,3 m (17 pi 5 po) de rang et multipliez le nombre de plants par 1 000 pour déterminer le nombre de plants par acre (puis par 2,47 pour obtenir le nombre de plants par hectare). Pour les rangs de 38,1 cm (15 po), comptez le nombre de plants sur 10,6 m (34 pi 10 po) de rang et multipliez par 1 000 pour déterminer le nombre de plants par acre (puis par 2,47 pour obtenir le nombre de plants par hectare) (tableau 1)1. Répétez ces opérations à plusieurs endroits dans le champ.

Une autre méthode d'évaluation des peuplements de soya pour n’importe quel espacement entre les rangs, et en particulier pour le soya semé avec un semoir à céréales, consiste à utiliser la méthode du cerceau. Mesurez le diamètre du cerceau, jetez-le dans le champ et comptez le nombre de plants à l'intérieur du cerceau. Répétez l’opération à au moins cinq à dix reprises dans le champ. Multipliez le nombre moyen de plants par le facteur correspondant indiqué au tableau 2 pour déterminer le nombre de plants par hectare ou par acre. Si vous utilisez un cerceau de 71,8 cm (28 ¼ po), il suffit de multiplier par 10 000 pour estimer le nombre de plants par acre. Pour fabriquer un cerceau de cette taille, coupez une longueur de 2,25 m (88 ¾ po) de tube à ammoniac anhydre et joignez les deux bouts pour former un cercle.

Tableau 2. Facteurs de multiplication à utiliser pour évaluer la densité de peuplement par la méthode
du cerceau.
  Facteur de multiplication à appliquer au nombre de plants comptés à
l’intérieur du cerceau
Diamètre intérieur du
cerceau, en cm (po)
Plants par hectare Plants par acre
91 (36) 15 385 6 165
84 (33) 18 182 7 334
76 (30) 22 222 8 874
69 (27) 27 027 10 956
61 (24) 34 483 13 865
Exemple : 24 plants comptés dans un cerceau de 76 cm correspondent à un peuplement de 533 328
plants/hectare (212 976 plants/acre).
Adapté de : Bohner, H. 2020. Soybean replant considerations. Field Crop News. Ontario Ministry of
Agriculture, Food and Rural Affairs.
https://fieldcropnews.com/2020/05/soybean-replant-considerations/

Évaluer et protéger le potentiel de rendement du peuplement existant

Le potentiel de rendement de divers peuplements de soya a fait l’objet de nombreuses études. Ce qui semble être une réduction substantielle du peuplement de soya ne se traduit pas automatiquement par une perte substantielle du potentiel de rendement. Les plants de soya peuvent compenser largement les vides dans le champ. En excluant la concurrence par les mauvaises herbes, les trous d'environ 30 cm (12 po) de diamètre peuvent être comblés par les ramifications des plants de soya adjacents. Un résumé du potentiel de rendement des peuplements réduits est présenté dans le tableau 3. Les peuplements réduits de 40 % par rapport à la valeur optimale peuvent encore produire le rendement d'un peuplement complet.

Tableau 3. Estimation du rendement en soya de peuplements optimaux et réduits.
% d’un
peuplement
complet
Espacement entre les rangs Rendement
final prévu
en % du
rendement
optimal
18 cm
(7 inches)
36 cm
(14 inches)
53 cm
(21 inches)
76 cm row
(30 inches)
100% 553,300
plants/ha
(223,900
plants/acre)
402,600
plants/ha
(162,900
plants/acre)
392,700
plants/ha
(158,900
plants/acre)
405,100
plants/ha
(163,900
plants/acre)
100%
80% 442,100
plants/ha
(178,900
plants/acre)
323,600
plants/ha
(131,000
plants/acre)
313,700
plants/ha
(127,000
plants/acre)
323,600
plants/ha
(131,000
plants/acre)
100%
60% 331,000
plants/ha
(134,000
plants/acre)
242,100
plants/ha
(98,000
plants/acre)
237,100
plants/ha
(96,000
plants/acre)
244,500
plants/ha
(98,900
plants/acre)
100%
40% 222,300
plants/ha
(90,000
plants/acre)
160,600
plants/ha
(65,000
plants/acre)
158,100
plants/ha
(64,000
plants/acre)
163,000
plants/ha
(66,000
plants/acre)
87%
20% 111,200
plants/ha
(45,000
plants/acre)
81,500
plants/ha
(33,000
plants/acre)
79,000
plants/ha
(32,000
plants/acre)
81,500
plants/ha
(33,000
plants/acre)
62%
Source : Guide agronomique des grandes cultures - Pub 811F. Rendement prévu des peuplements de
soya optimaux et réduits. Tableau 2-13.

La réduction des peuplements de soya peut favoriser la pénétration de la lumière jusqu’à la surface du sol, une situation susceptible d’accroître la germination des graines de mauvaises herbes et la concurrence par les mauvaises herbes, de contribuer à l'évaporation de l'eau du sol et de hausser la température du sol. Ces facteurs peuvent influencer la nodulation, la fixation de l'azote et la disponibilité des nutriments et de l'eau. La lutte contre les mauvaises herbes doit être une priorité absolue, en particulier dans les champs où les peuplements sont réduits, afin de maximiser le potentiel de rendement de la culture existante.

Décider de réensemencer ou non

  • Déterminez la cause de la perte de peuplement et évaluez la densité et l’uniformité du peuplement restant. Attendez plusieurs jours après l’émergence du soya ou après l’événement à l’origine des dommages (grêle, herbicides, etc.) pour déterminer l’état du peuplement, et ne comptez que les plants vivants.
  • Évaluez le potentiel de rendement du peuplement existant. Si les plants sont uniformément distribués, une perte de 33 % du peuplement ne réduit pas substantiellement le potentiel de rendement2.
  • Déterminez le coût total du réensemencement ainsi que le potentiel de rendement d’une nouvelle culture.
  • Pour le soya semé avec un semoir à céréales en rangs de 19 cm (7,5 po) :
    • Dans la plupart des types de sol, si le peuplement est supérieur à 222 000 plants/hectare (90 000 plants/acre), il n’est pas nécessaire de réensemencer.
    • Dans les argiles très lourdes, le peuplement doit être inférieur à 250 000 plants/hectare (110 000 plants/acre) pour que le réensemencement soit considéré2.
  • Tenez compte des conditions météorologiques actuelles et prévues et de l’effet de la date de réensemencement sur le potentiel de rendement.
  • Déterminez si l’application récente d'herbicides à effet résiduel pourrait empêcher le réensemencement. Veillez à suivre les directives concernant le réensemencement qui figurent sur l'étiquette de l'herbicide.
  • Il n'est pas recommandé de combler les vides ni d’effectuer un semis intercalaire dans le peuplement existant, car cela peut entraîner la présence de plants de taille variable et une concurrence inégale pour les ressources.
  • Si un jeune peuplement comporte de grandes zones de plants endommagés, le réensemencement de ces zones seulement peut être envisagé.
  • Par rapport au fait de conserver un peuplement dont la densité et la distribution sont adéquates, la stratégie de réensemencement la moins productive pour le soya est probablement d’investir dans le travail du sol pour détruire le peuplement existant et de réensemencer tard en juin.
  • Si vous décidez de réensemencer, songez à utiliser un taux de semis légèrement plus élevé. Cela peut contribuer à accroître l'efficacité de la croissance du soya, à réduire la concurrence des mauvaises herbes et, éventuellement, à produire plus de gousses par hectare.
  • Surveillez les zones semées à des dates différentes dans un champ pour dépister les problèmes de ravageurs en fin de saison. Dans une telle situation, il est possible que certains secteurs seulement soient attaqués.

Veuillez consulter votre détaillant ou le représentant des semences BayerMD pour en savoir davantage sur les enjeux et les options associés au réensemencement du soya.